-A +A
0
US Open

Laura Pottier - Publié le 09/09/2019

Nadal : "Impossible de retenir mes émotions"

Chapô: 

Rafael Nadal (2ème ATP) est revenu à une petite longueur du record de Roger Federer (3ème ATP) en remportant dimanche soir son 19ème titre du Grand Chelem à l'US Open. Le Majorquin est venu à bout de Daniil Medvedev (5ème ATP) en 5 sets (7/5 6/3 5/7 4/6 6/4) au terme d'une finale de haut niveau. En conférence de presse, l'Espagnol est revenu sur ce titre et l'ensemble de sa carrière.

Rafael Nadal a remporté son 19ème titre du Grand Chelem à l'US Open ce dimanche - © DR
Rafael Nadal a remporté son 19ème titre du Grand Chelem à l'US Open ce dimanche - © DR

Q/ Il y avait beaucoup d'émotions sur le court. Dites-nous ce que cela signifie pour vous d'avoir résisté à la pression et d'être sorti vainqueur du match.
Rafael Nadal : "Les trois dernières heures du match ont été très, très intenses et très dures physiquement et mentalement. A la fin, avec la vidéo (ndlr, qui récapitule ses 19 victoires en Grand Chelem) et la foule qui a toujours été incroyable, toutes ces choses ont rendu ce moment spécial. C'est un moment inoubliable. Je suis très heureux, ce titre représente tout pour moi."

Q/ Après le match, vous avez regardé une vidéo de toutes vos victoires en Grand Chelem sur le grand écran. Vous étiez très ému à ce moment. Que se passait-il dans votre tête lorsque vous la regardiez ?
RN : "On devient vieux (sourires). D'une certaine manière, c'est bien de voir toutes les choses par lesquelles je suis passé, et être malgré tout encore là est tellement spécial pour moi. Je suis passé par quelques moments durs, surtout physiquement. Quand vous avez des problèmes physiques, ça devient plus dur mentalement. J'ai repensé à tous ces moments en regardant la vidéo. Généralement, j'essaie de retenir mes émotions mais là, c'était impossible". 

Q/ Vous avez désormais 19 titres du Grand Chelem. Pour les fans, la course à celui qui en a le plus est très spéciale. Parlez-nous de cette 19ème victoire et de la compétition entre Federer, Djokovic et vous. 
RN : "Je ne le vois pas de cette façon. Comme je le dis toujours, j'adorerais être celui qui en gagne le plus, mais je ne fais pas une fixette sur ça. Je ne peux pas penser qu'aux Grand Chelems, le tennis est plus que ça. Je joue parce que j'aime ça, pour être heureux. Ce qui vous rend heureux est la satisfaction personnelle d'avoir donné le meilleur de vous. Je le répète, vous ne pouvez pas vous comparer aux autres à longueur de journée parce que cela va vous frustrer. Tout ce que j'ai accompli dans ma carrière va bien au delà de ce que j'aurais jamais pu imaginer ou rêver."

Q/ Vous avez fait des services volée de temps en temps pendant le tournoi. Comment avez-vous changé et amélioré votre jeu en fonction de votre âge ? Pouvez-vous imaginé être là dans 3 ou 4 ans comme Roger ? 
RN : "Je n'y pense pas parce que vous ne pouvez pas prédire ce qu'il va passer. Aujourd'hui, il faut profiter, comme je l'ai fait tout au long de ma carrière. Avec toutes les blessures que j'ai eues, je dois adapter mon jeu à mon corps et à mes objectifs. J'essaie juste d'améliorer les points sur lesquels je dois travailler, parce que vous devez ajouter des nouvelles choses à votre jeu pour rester compétitif".

Q/ Il y a encore du chemin pour que vous redeveniez N°1 mondial pour la 5ème fois. Qu'est-ce que cela signifie pour vous, à votre âge ? 
RN : "Je ne joue pas pour ça. Bien sûr, c'est bien d'être dans la course et si je suis capable d'être N°1 , c'est bien. Mais ce n'est pas mon objectif principal et pour moi ce n'est pas vraiment un combat. J'essaie juste d'être compétitif les semaines où je joue. Avec mon âge, je dois penser à ma carrière différemment. Mon objectif premier est de jouer et d'être compétitif aussi longtemps que possible".