-A +A
2
Wimbledon

Brice Richiero - Publié le 29/06/2013

Gasquet rate encore sa chance

Chapô: 

Fin de l'aventure à Wimbledon pour Richard Gasquet dès le 3ème tour. Le Français a subi la loi de l'Australien Bernard Tomic en quatre manches même s'il finit le match avec plus de points gagnés que son adversaire (7/6(7) 5/7 7/5 7/6(5)). Une grosse désillusion pour le N°2 Français.

Richard Gasquet disparaît dès le 3ème tour du tableau Messieurs de Wimbledon. Il a été battu par Tomic - © DR
Richard Gasquet disparaît dès le 3ème tour du tableau Messieurs de Wimbledon. Il a été battu par Tomic - © DR

La malédiction se poursuit pour Richard Gasquet en Grand Chelem. "Habituellement" sorti en huitièmes de finale, le Biterrois est tombé cette fois-ci un tour plus tôt lors de ce Wimbledon 2013 et pourra s'en vouloir car il avait vraiment les armes pour l'emporter face à l'Australien Bernard Tomic, seulement 59ème mondial. D'ailleurs, le Français termine même ce match avec treize points de plus que son adversaire mais, hélas, il n'a pas su gérer les moments importants, notamment les fins de sets. Une victoire en quatre manches (7/6(7) 5/7 7/5 7/6(5)) et 2h48 de jeu donc pour le jeune Australien, cela sur la tête de série n°9. Gasquet va encore quitter l'Angleterre avec des doutes dans les valises d'autant qu'il avait remporté les deux premières confrontations assez logiquement contre Tomic et que cette défaite au 3ème tour devrait lui coûter quelques points au classement.

Le "hold up" de Tomic

La rencontre s'est réellement jouée à quelques petits détails mais qui ont leur importance. Statistiquement, la victoire aurait même dû revenir au Français qui termine avec plus de points (160 contre 147), plus de "winners" (73 contre 60) et quasiment le même nombre de fautes directes (25 contre 23). Mais voilà le réalisme était bel et bien du côté de l'Australien qui a su saisir sa chance aux meilleurs moments pour finir par dégouter un Gasquet incrédule. Le Tricolore a tout fait pour prendre le contrôle de l'échange mais a été perturbé par les variations en slice souvent surprenantes de Tomic, tantôt relâché, tantôt explosif et même parfois ingénieux dans ses choix tactiques. Le match aurait même pu se conclure en trois manches puisque l'Australien s'est procuré quatre occasions de conclure dans l'unique set qu'il finissait par perdre. Mésaventure vite oubliée par celui-ci qui décrochait son billet pour les huitièmes de finale de Wimbledon au bout de 2h48 de jeu. Une nouvelle fois, Gasquet a confirmé qu'en Grand Chelem, décidément il n'y arrivait pas.
 

Vos commentaires

Hold up, hum... le tennis, c'est aussi (et surtout) savoir gagner les points importants... sans oublier que Tomic est manifestement un futur grand du tennis - accessoirement élevé sur gazon, en tant qu'Australien !
Gasquet est tombé devant un Bernard Tomic qui, comme à Roland Garros, doit faire sans son entraîneur de père à Wimbledon : http://prisemarteau.wordpress.com/2013/06/20/papa-ou-tes/