-A +A
0
Wimbledon

Julien Philipakis - Publié le 11/07/2019

40ème Clasico Federer/Nadal ce vendredi !

Chapô: 

C'est le choc des titans ce vendredi, à Wimbledon ! Roger Federer (3ème ATP) et Rafael Nadal (2ème ATP), le plus grand clasico de l'histoire du tennis, vont s'affronter pour la 40ème fois en 1/2 finales. Même si la rencontre a lieu dans le "jardin" du Suisse, l'Espagnol, dans une forme étincelante, sera difficile à battre.

Roger Federer (à gauche) et Rafael Nadal vont s'affronter, ce vendredi, en demi-finales de Wimbledon  - DR
Roger Federer (à gauche) et Rafael Nadal vont s'affronter, ce vendredi, en demi-finales de Wimbledon - DR

Comme on se retrouve ! Un mois après leur affontement en 1/2 finales de Roland Garros, Roger Federer (3ème ATP) et Rafael Nadal (2ème ATP) se retrouvent ce vendredi à Wimbledon au même stade de la compétition dans un combat que tout le monde attend ! Ce 40ème clasico est une véritable finale avant l'heure dans une affiche qui promet d'être explosive et ô combien serrée. Mais celui qui s'imposera dans ce choc des titans doit s'attendre, en plus, à disputer une...2ème finale ce dimanche, probablement face au N°1 mondial, Novak Djokovic, tenant du titre. Pour Federer, octuple champion du Championships, le but sera bien sûr d'aller chercher une 12ème finale dans son jardin mais aussi, d'une certaine manière, d'effacer, en partie, leur dernier match mythique sur le Centre Court de Wimbledon : la plus belle, probablement, et la plus longue finale du Championships (4h45), disputée en 2008 où Rafael Nadal avait magnifiquement triomphé en 5 sets. Clairement la pression est sur les épaules du Suisse, qui n'a plus remporté de titre en GC depuis Melbourne 2018, alors que l'Espagnol, double vainqueur du tournoi, va viser quant à lui une 6ème finale..dans l'espoir de remporter un 19ème titre du GC. Mais nous n'en sommes pas là et cette rencontre apparaît comme très indécise. Le N°3 mondial a beau être chez lui, sur son terrain de jeu favori et dans une belle forme, ce dernier a tout de même concédé 2 sets (ndlr, 1 manche contre Llyod Harris et 1 face à Kei Nishikori) alors que son futur adversaire n'en a perdu qu'un (ndlr, contre Nick Kyrgios). D'autre part, si le Suisse est monté en puissance en 2ème semaine, le N°2 mondial a très impressionnant depuis le début de la compétition. Dans les face à face, c'est Rafael Nadal qui mène 24 victoires à 15 et dispose d'un avantage psychologique en Grand Chelem (ndlr, 10 succès à 3) mais sur le gazon de Wimbledon, à chaque fois en finale, Roger Federer est devant avec 2 succès à 1. Tout est donc ouvert pour un match qui, 11 ans après, pourrait lui aussi entrer dans la légende.