-A +A
0
Wimbledon

Ryan Gronqvist - Publié le 10/07/2019

9ème 1/2 finale pour Djokovic à Wimbledon

Chapô: 

Novak Djokovic (1er ATP) s'est tranquillement imposé en 3 sets (6/4 6/0 6/2) face à David Goffin (23ème ATP) plus tôt en quarts de finale de Wimbledon et se mesurera à Roberto Bautista-Agut (22ème ATP) en 1/2 finales, tombeur de Guido Pella (26ème ATP) en 4 manches (7/5 6/4 3/6 6/3). 

Djokovic n'a laissé aucune chance à David Goffin en quarts de finale de WImbledon - © DR
Djokovic n'a laissé aucune chance à David Goffin en quarts de finale de WImbledon - © DR

Novak Djokovic (1er ATP) s'est baladé contre David Goffin (23ème ATP) en trois petits sets (6/4 6/0 6/2) à l'occasion de son quart de finale de Wimbledon. Le Serbe a rallié pour la 37ème fois de sa carrière les demi-finales d'un Grand Chelem et pour la 9ème fois en Grande-Bretagne. Le joueur aux 15 titres du Grand Chelem a tout fait mieux que son adversaire. Plus précis, plus rapide, plus fort ; il n'a laissé aucune chance au 23ème joueur mondial de pouvoir exister dans le match. De son côté, pour son premier quart de finale à Londres, le Belge a fait jeu égal avec le quadruple lauréat du Championships...jusqu'à 4/3 sur sa mise en jeu dans le premier set, avant que le "Djoker" n'appuie sur le bouton "on". Dès lors, la rouleur compresseur serbe s'est mis en route et a inscrit 10 jeux d'affilée jusqu'à, laissant le récent finaliste d'Halle groggy sur le terrain. Ensuite ce n'était plus qu'une formalité pour le N°1 mondial de finir le travail et de se hisser pour le dernier carré

Première pour Bautista-Agut

Un dernier carré où il sera confronté à 
Roberto Bautista Agut (22ème ATP), qui a atteint pour la première fois de sa carrière le stade des demi-finales d'un GC. L'Espagnol a remporté ce mercredi le duel des outsiders de ces quarts de finale en dominant Guido Pella (26ème ATP) en 4 sets (7/5 6/4 3/6 6/3). Dans ce match incertain, la solidité du fond du court de l'ex N°13 mondial a fait la différence puisqu'il a commis bien moins de fautes directes que son adversaire (ndlr, 35 contre 51 pour l'Argentin ). Pourtant, le tombeur de Kevin Anderson et Milos Raonic a fait douter le placide ibérique dans la 3ème manche ; en jouant un tennis d'attaque flamboyant avec plusieurs volées amorties qui ont enflammé le public. En revanche, le 26ème joueur mondial s'est désuni dans la dernière manche et a laissé le quart de finaliste de l'Open d'Australie 2019 faire la course en tête jusqu'au terme de la rencontre.