-A +A
0
Wimbledon

Vincent Lécuyer - Publié le 04/07/2014

9EME FINALE POUR FEDERER !

Chapô: 

Et de 9 pour Roger Federer ! En effet, le Suisse atteint pour la neuvième fois de sa carrière la finale de Wimbledon en éliminant le Canadien Milos Raonic en trois sets (6/4 6/4 6/4) ce vendredi après-midi. L'ancien N°1 mondial va affronter en finale le Serbe Novak Djokovic pour un huitième succès sur le gazon londonien et un 18ème Grand Chelem.

Roger Federer rejoint Novak Djokovic en finale de ce Wimbledon 2014  - © DR
Roger Federer rejoint Novak Djokovic en finale de ce Wimbledon 2014 - © DR

Roger Federer (N°4) va une nouvelle fois retrouver la finale de Wimbledon, deux ans après son dernier titre sur le gazon londonien et en Grand Chelem. Le Suisse a en effet parfaitement maîtrisé son sujet ce vendredi après-midi en éliminant logiquement le Canadien Milos Raonic (N°8/ 9ème ATP) en trois sets (6/4 6/4 6/4), dans un match où, finalement, il y auar eu très peu de suspense tant le scénario était annoncé. Très appliqué et impérial sur ses mises en jeu, le septuple vainqueur du tournoi a dominé un Raonic moins performant qu'à l'habitude sur son service. Le Suisse va désormais défier Novak Djokovic (N°1/ 2ème mondial) en finale de cette édition 2014, avec en ligne de mire un huitième titre sur le gazon londonien. Federer se relance donc bien après un Roland-Garros plutôt décevant (défaite en 1/8ème de finale face à Ernest Gulbis). De son côté, le Canadien, quart de finaliste à Roland-Garros, peut sortir la tête haute de ce Wimbledon 2014, lui qui va devenir 6ème mondial ce lundi. Raonic confirme donc dans un tournoi majeur et prouve, par la même occasion, qu'il faudra dorénavant compter sur lui dans les tournois du Grand Chelem, tout comme Dimitrov. 

Federer serein sur son service

Roger Federer rentre parfaitement dans son match en breakant d'entrée Milos Raonic (1/0). Sous un très beau soleil londonien, le Suisse, gestionnaire en ce premier set, déroule. En effet, il se contente de son break d'avance pour faire la course en tête et empocher logiquement la première manche (6/4). Le second set est serré mais Federer prend le service de son adversaire au meilleur des moments grâce à deux revers longs de ligne (5/4) avant de conclure logiquement la 2ème manche (6/4). Comme dans le premier acte, Federer, précis et appliqué, n'a eu besoin que d'un break pour remporter le set. Il faut dire que le Suisse est impressionnant sur son service (seulement une balle de break à sauver pour le Suisse dans le match !) et varie régulièrement les angles et les effets sans servir forcément fort (80% de points remportés derrière sa 1ère balle). Pourtant, le Canadien ne démérite pas et rivalise avec le Suisse dans certains compartiments du jeu (36 coups gagnants contre 30 pour Federer notamment). Mais l'expérience et la variété des coups du Suisse font la différence et bis repetita dans la 3ème manche puisqu'il prend de nouveau le service de Raonic (5/4) pour s'envoler vers la victoire (6/4). Une véritable leçon de réalisme donnée par le Suisse au jeune Canadien, qui a manqué de mordant au service et qui n'a pas assez inquiété Federer au retour. Pas de doute, le Suisse est bien redevenu compétitif sur surface rapide en Grand Chelem et ce dimanche ce sera du 50/50.