-A +A
1
Wimbledon

Guillaume Issner - Publié le 28/06/2017

Kvitova : jamais deux sans trois ?

Chapô: 

L'édition 2017 de Wimbledon (3-16 juillet) qui débute ce lundi n'a, peu-être, jamais été aussi ouverte que cette année chez les femmes avec les absences de Serena Williams et de Maria Sharapova. Petra Kvitova, double vainqueure du tournoi et de retour à un très bon niveau, pourrait bien en profiter. Ka. Pliskova, Ostapenko et Mladenovic seront de sérieuses outsiders.

Très à l'aise sur gazon, Petra Kvitova sera l'une des grandes favorites à Wimbledon cette année - © DR
Très à l'aise sur gazon, Petra Kvitova sera l'une des grandes favorites à Wimbledon cette année - © DR

Jamais deux sans trois pour Petra Kvitova ? Et pourquoi pas. En effet, si l'on conjugue les absences de Serena Williams (ex N°1 mondiale), vainqueure 7 fois sur le gazon londonien, et de Maria Sharapova, à la méforme actuelle d'Angelique Kerber (1ère WTA) et de Garbine Muguruza (15ème WTA), finaliste en 2015, la Tchèque, classée au 12ème rang mondial, semble actuellement la joueuse la plus en forme pour espérer remporter un 3ème titre à Wimbledon (ndlr, après 2011 et 2014). En dépit d'une absence de 5 mois après avoir été agressée à son domicile et blessée gravement à la main gauche, la Tchèque est en effet revenue à un excellent niveau avec un joli titre à la clé à Birmingham, la semaine dernière. Petit bémol, l'ex N°2 mondiale n'a plus atteint les 1/2 finales d'un Grand Chelem depuis justement sa dernière victoire à Wimbledon, en 2014, soit 10 participations en Grand Chelem avec, au mieux, un 1/4 de finale à l'US Open, en 2015.
Chances de titre : (Kvitova)☻☻☻

Ka. Pliskova et Ostapenko en outsiders

Derrière Kvitova, tout est ouvert. Angelique Kerber (1ère WTA), finaliste 2016 et Garbine Muguruza (15ème WTA), finaliste 2015, semblent hors du coup. Mais attention ces ex- vainqueures en Grand Chelem, ont le potentiel pour aller au bout. Simona Halep (2ème WTA), finaliste à RG, va avoir une belle carte à jouer même si le gazon n'est pas sa surface de prédilection; La Roumaine avait atteint les 1/2 finales en 2014 et a le potentiel pour rééditer cette performance, voire même aller plus loin. Autre candidate à prendre très au sérieux, Karolina Pliskova (3ème WTA). La Tchèque, finaliste à l'US Open et vainqueure ce samedi à Eastbourne, est en forme même si, en 5 éditions disputées à Wimbledon, elle n'a jamais passé le 2ème tour ! Son service et sa puissance pourraient faire mal. N'oublions pas non plus, Venus Williams (11ème WTA), quintuple vainqueure de l'épreuve, qui, dans l'incertitude actuelle du circuit WTA, pourrait se rappeler au bon souvenir de ses adversaires. Caroline Wozniacki est également sur un trend positif avec son retour à la 6ème place mondiale. Mais, au final, ce sont bien les joueuses lettones qui pourraient bien créer la surprise. A commencer par Jelena Ostapenko. Si elle joue avec la même insouciance qu'à Roland Garros, la joueuses des Pays Baltes sera difficile à arrêter. D'autant plus qu'elle a déjà remporté Wimbledon chez les juniors (2014). Enfin, une Lettone peut en cacher une autre avec Anastasija Sevastova qui vient de remporter le titre à Majorque.
Chances de titre : Ka Pliskova, Kerber, Halep, V. Williams, Ostapenko : ☻; Wozniacki, Sevastova : 1/2 finales

Françaises : Mladenovic peut avoir de l'ambition

Sur un circuit WTA où les cartes sont rabattues, l'espoir de voir une Tricolore succèder à Marion Bartoli, titrée en 2013, est plus consistant que les années précédentes. Et c'est principalement Kristina Mladenovic (13ème WTA) qui incarne cet espoir. 5ème à la Race, la Nordiste réalise sa meilleure saison en simple avec déjà 4 finales disputées dont 1 titre à St-Pétersbourg. La N°1 tricolore peut espérer rallier les 1/4 ou les 1/2 finales, et pourquoi pas aller plus loin. Seuls bémols, Mladenovic n'a pas dépassé les 1/4 sur gazon cette année et n'a jamais été plus loin qu'un 1/16èmes de finale à Londres. Autre Tricolore à avoir une chance de bien figurer : Caroline Carcia (22ème WTA); La Lyonnaise a atteint pour la première fois en carrière les 1/4 d'un Grand Chelem (RG, 2017) et son jeu s'accomode plutôt bien sur herbe. Dans ces conditions, la N°2 française peut légitimement espérer être en 2ème semaine (1/4 ?). En revanche, hélas, la dynamique n'est pas du tout la même du côté d'Alizé Cornet (41ème WTA); La Niçoise a réalisé une mauvaise préparation sur gazon avec deux défaites au 1er tour à Birmingham et Eastbourne mais, elle sort d'un 1/8èmes à RG. Une présence en 2ème semaine sera difficile mais pas impossible pour l'ex N°1 française qui, on le sait, ne lâche jamais rien sur un court.
Chances : Mladenovic (1/2 finales), Garcia (1/4 de finale), Cornet (3ème tour).

Vos commentaires

On ne parle pas de Simona Halep dans le tournoi de Wimbledon sur gazon ne serait t ' elle pas inscrite dans se tournoi important .