-A +A
0
Wimbledon

Ryan Gronqvist - Publié le 10/07/2019

Une 1/2 finale Federer/Nadal ce vendredi !

Chapô: 

Le Suisse a dû batailler face à Kei Nishikori (7ème ATP) en 4 manches (4/6 6/1 6/4 6/4) pour son quart de finale à Wimbledon. Comme attendu il trouvera sur sa route Rafael Nadal (2ème ATP), qui a battu Sam Querrey en 3 manches (75 6/2 6/2), pour un 40ème "clasico".

Roger Federer s'est qualifié pour les 1/2 finales aux dépends de Kei Nishikori - © DR
Roger Federer s'est qualifié pour les 1/2 finales aux dépends de Kei Nishikori - © DR

Roger Federer (3ème ATP) s'est qualifié pour la 13ème fois de sa carrière à Wimbledon ! Par la même occasion, le Suisse a remporté son 100ème match au All England Lawn Tennis Club, ce qui constitue un record en Grand Chelem. Ce mercredi, le Bâlois a eu du mal à se défaire de l'obstacle Kei Nishikori (7ème ATP) en quarts de finale mais a assuré l'essentiel en 4 sets (4/6 6/1 6/4 6/4) en 2h36 de jeu. En effet, le Japonais a offert une grosse résistance car il s'est montré très agressif, plus que d'habitude, et a tenté plus de montées au filet que le n°3 mondial (ndlr, 35 pour le Nippon contre 30 pour l'ex n°1 mondial) ! Une statistique très surprenante tant le jeu du "Maestro" est orienté vers l'avant. Néanmoins, l'octuple vainqueur du Championships a toujours eu un marge sur son adversaire, celle de pouvoir le mettre à 5 mètres de la balle quand il le voulait comme en atteste ses 55 coups gagnants et s'est montré bien plus décisif au filet que le 7ème joueur mondial au filet (ndlr, 81% de montées gagnantes). 

Nadal domine facilement Querrey


Il n'y a eu match que pendant un set entre Rafael Nadal (2ème ATP) et Sam Querrey (65ème ATP) en 1/4 de finale de Wimbledon avant que l'Espagnol ne déroule. En effet, le Majorquin s'est imposé en 3 manches (7/5 6/2 6/2) en se montrant véritablement indébordable du fond du court (ndlr, 12 fautes directes) et au retour de service (ndlr, 45% de points retournés remportés). L'Américain n'avait plus de solutions dès que son service revenait sur le court et il n'a pas été aidé par son pourcentage de première (ndlr, 61%). Le récent vainqueur de Roland Garros l'a agressé pendant toute la rencontre et son jeu vers l'avant, qui est impressionnant depuis le début de ce tournoi, l'est encore sur ce match avec 93% de montées gagnantes (ndlr, 12/12). La résistance proposée par son meilleur ennemi, Roger Federer (3ème ATP), devrait être bien plus importante pour ce qui sera leur 40ème affrontement en carrière.