-A +A
0
WTA

Charlotte Ezdra, Sophie Rosales - Publié le 13/09/2012

Mladenovic passe un cap

Chapô: 

Auteure d'un excellent US Open où Kristina Mladenovic a remporté ses premiers matchs en Grand Chelem, la jeune espoir Française poursuit son ascension en atteignant pour la première fois de sa carrière les quarts de finale d'un tournoi WTA (Québec). Les doutes ne sont plus guère permis, K. Mladenovic est en train de passer un cap.

Après l'US Open, Kristina Mladenovic confirme au tournoi de Québec en atteignant les quarts de finale - © Icon Sport
Après l'US Open, Kristina Mladenovic confirme au tournoi de Québec en atteignant les quarts de finale - © Icon Sport

Kristina Mladenovic a le sourire aux lèvres actuellement. Elle a connu un véritable tournant dans sa (jeune) carrière, un peu comme un déclic et une prise de conscience, avec sa victoire en double au tournoi de Montréal aux côtés de la Polonaise Klaudia Jans-Ignacik. Ce sacre n'était que le début de son bel été. Quelques jours plus tard, à l’US Open, Mladenovic a pu laisser exploser sa joie. Et pour cause. La Tricolore est parvenue à remporter son tout premier match dans un tournoi du Grand Chelem face à la 54ème joueuse mondiale, Marina Erakovic. Attendue au tournant pour confirmer sa performance, la Française n'a pas déçu au tour suivant où elle a une fois de plus réalisé un match très solide contre Anastasia Pavlyuchenkova, 20ème joueuse mondiale qu’elle a battue en deux petits sets (6/1 6/2). "La fusée Kiki à fond dedans !" comme elle le déclarait en conférence de presse à la suite de sa perf'. Cela dit les bonnes choses se sont arrêtées au tour suivant face à la "patronne", Marion Bartoli (2/6 4/6). Dans ces conditions on pouvait alors se demander si son parcours New-Yorkais n’est pas qu'un feu de paille, comme on l'a vu trop souvent chez les jeunes Français(es). La réponse semble être négative. En effet cette semaine, «Kiki» remet ça, si l'on peut dire, à Québec (220 000$) où elle est, pour la première fois de sa carrière, en quarts de finale d’un tournoi WTA.

Les horizons s'ouvrent pour Mladenovic

En l'espace de trois semaines, la Franco-Serbe de 19 ans, vient tout simplement de remporter 10 de ses 11 matchs disputés, qualifications comprises (simple uniquement, hors doubles). Logiquement, à ce rythme et ayant peu de points à défendre, elle devrait intégrer rapidement le Top 100. D'ici la fin de l'année, sans doute. La satisfaction est d'autant plus grande que la jeune femme a connu des années compliquées dans un passé récent. Après avoir remporté le Roland Garros junior en 2009, la désormais 123ème joueuse mondiale (+ 27 places cette semaine) a vécu une année 2010 délicate avec deux grosses blessures au poignet et au genou qui l'ont éloignée des courts pendant de longs mois. Ces excellents résultats sont également le fruit d'un long travail et plus particulièrement de celui effectué par son nouvel entraîneur, Thierry Ascione (ex- Top 100 ATP), avec qui elle travaille depuis la dernière édition de Wimbledon. La Française semble être sur la bonne voie. Dotée d'un excellent service et d'un puissant coup droit, son grand gabarit (1,80 m), est à la fois un avantage mais aussi un inconvénient, notamment dans ses déplacements et ses qualités d'appuis où sa marge de progrès est encore très importante. Toujours est-il que les dernières performances de Kristina Mladenovic la positionne comme l'incontestable espoir n°1 du tennis féminin Français. Une excellente nouvelle tant celui-ci est moribond depuis quelques années, exception faite de M. Bartoli. Amélie Mauresmo, fraîchement nommée capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, va d'ailleurs sûrement s'appuyer sur cette jeune fille, douée et extrêmement déterminée à réussir, pour reconstruire.