-A +A
0
WTA

Brice Richiero - Publié le 03/10/2012

Bartoli ne lâche rien

Chapô: 

Marion Bartoli sera en quarts de finale du tournoi de Pékin après sa solide victoire sur Julia Goerges  (6/3 7/6) et continue de grappiller des points en vue du Masters d'Istanbul.

Marion Bartoli regarde déjà vers le Masters mais devra encore gagner plusieurs matches pour y parvenir - © Icon Sport
Marion Bartoli regarde déjà vers le Masters mais devra encore gagner plusieurs matches pour y parvenir - © Icon Sport

Julia Goerges peut en vouloir à Marion Bartoli qui restera comme sa bête noire durant cette tournée asiatique. Comme à Tokyo la semaine passée, l'Allemande a été battue à Pékin par une solide Française, intraitable dans la première manche puis combattive dans la deuxième alors que Goerges semblait avoir retrouvé son niveau élevé comme démontré face à Samantha Stosur au 2ème tour. Comme à son habitude, Bartoli n'a pas laissé respirer son adversaire, se trouvant régulièrement un bon mètre à l'intérieur du terrain afin de frapper la balle le plus tôt possible. Boostée par une encore possible qualification pour le Masters d'Istanbul fin octobre, la 10ème joueuse mondiale démontre actuellement une surmotivation palpable et cela se ressent dans son jeu. Après une élimination au 1er tour à Guangzhou puis un huitième de finale à Tokyo, la Tricolore monte encore d'un cran à Pékin et sera donc en quarts de finale où elle aura une bonne chance de se qualifier face à l'Espagnole Carla Suarez Navarro, 46ème joueuse mondiale mais auteur de belles prestations cette semaine avec encore une victoire, ce mercredi, sur la Serbe Jelena Jankovic (7/5 6/4). Néanmoins, Bartoli partira favorite et n'a, de toute façon, plus le choix si elle souhaite figurer rapidement parmi les huit meilleures joueuses à la WTA.

Sharapova facile, Radwanska sur le fil

Les têtes de série n°2 et 3 du tournoi de Pékin se sont imposées, la première au 2ème tour et la seconde pour le compte des huitièmes de finale. Cependant, la manière est bien loin d'être identique puisque Maria Sharapova n'a fait qu'une bouchée de la Roumaine Sorana Cirstea (6/2 6/2) et a donc rejoint la Polonaise Polona Hercog alors qu'Agnieszka Radwanska est passée très proche de la défaite face à l'Espagnole Lourdes Dominguez Lino (2/6 6/1 6/4). Ana Ivanovic, tête de série n°1, est en revanche tombée (6/4 6/3) à la plus grande surprise face à la Suisse Romina Oprandi, 69ème joueuse mondiale.