-A +A
0
WTA

Richard Alvear - Publié le 03/02/2019

Bertens domine difficilement Vekic en finale

Chapô: 

Kiki Bertens (8ème WTA) a remporté le titre WTA Premier de St-Pétersbourg ce dimanche en dominant difficilement Donna Vekic (30ème WTA) en deux sets accrochés (7/6(2) 6/4). Il s'agit du 8ème titre en carrière pour la Néerlandaise. A Hua Hin (Thaïlande), Dayana Yastremska (47ème WTA), 18 ans, a battu Ajla Tomljanovic (49ème WTA) au bout du suspense (6/2 2/6 7/6(3)).

Belle victoire ce dimanche de Kiki Bertens à St-Pétersbourg  - © DR
Belle victoire ce dimanche de Kiki Bertens à St-Pétersbourg - © DR

Kiki Bertens (8ème WTA) succède à Petra Kvitova (2ème WTA) au palmarès du tournoi WTA Premier de St-Pétersbourg. La Néerlnadaise s'est en effet imposée logiquement mais assez difficilement face à une très batailleuse Donna Vekic (30ème WTA), qui disputait là sa première finale de WTA Premier, en deux sets accrochés (7/6(2) 6/4). Pourtant la 8ème mondiale a été malmenée dans ce match en étant menée 2/5 dans la première manche; Mais elle a su trouver les ressources pour, d'abord, revenir et remporter le jeu décisif puis breaker dans le 9ème jeu du second set sur une très vilaine double faute de la Croate. Il s'agit du 8ème titre en carrière pour Bertens et son premier de la saison. 

WTA Hua-Hin : Yastremska double la mise

Dayana Yastremska (47ème mondiale) a remporté ce dimanche son 2ème titre WTA en carrière en l'espace de 3 mois. Déjà vainqueure du titre à Hong-Kong en novembre dernier face à la N°1 chinoise Qiang Wang, la jeune ukrainienne de 18 ans et demi a récidivé ce dimanche en faisant preuve d'un énorme mental pour remporter le tournoi WTA de Hua Hin (Thaïlande). En effet, alors qu'elle était menée 2/5 dans la 3ème manche face à l'Australienne d'origine Croate, Ajla Tomljanovic (49ème WTA), service à suivre pour cette dernière, Yastremska a totalement renversé la situation en s'imposant finalement au jeu décisif (6/2 2/6 7/6(3)). Tomljanovic pourra, quant à elle, largement s'en vouloir dans la mesure où, avec un double break d'avance, elle n'avait plus qu'à conclure le match. A noter que l'Australienne s'incline pour la 4ème fois en autant de finales WTA (dont 2 en 2018), en carrière alors, qu'en revanche, c'est carton plein pour l'Ukrainienne (deux sur deux).