-A +A
0
WTA

Maximilien Richard - Publié le 15/05/2018

Clap de fin pour Vinci à Rome !

Chapô: 

Clap de fin pour Roberta Vinci (191ème WTA), âgée de 35 ans, qui a mis fin à sa carrière sur le circuit WTA ce lundi à "domicile" au tournoi de Rome. L'Italienne a tiré sa révérence en tant que joueuse après s'être inclinée en trois sets (6/2 0/6 3/6) face à Aleksandra Krunic (46ème WTA) au 1er tour. 

Roberta Vinci a disputé son dernier match sur le mythique court Pietrangeli  - © DR
Roberta Vinci a disputé son dernier match sur le mythique court Pietrangeli - © DR

Vinci, c'est fini ! Chez elle, à Rome, dès son premier tour perdu face à Aleksandra Krunic au tournoi Mandatory éponyme, Roberta Vinci a donc dit adieu définitivement au circuit WTA. Et l'hommage qui lui a été rendu à la fin de son match sur le court Pietrangeli, en présence de ses parents, a été émouvant et amplement mérité. Voilà donc une icône du tennis féminin italien et du sport transalpin en général qui tire sa révérence.Et le vide qu'elle va laisser va, forcément, être grand. Car à 35 ans, et après 19 ans de carrière pro, "Roby" était une figure du circuit. Déjà par son revers slicé, quasiment unique, et sa dextérité à la volée. Mais également par son palmarès. L'Italienne a en effet remporté 10 tournois en simpe et notamment le dernier de sa carrière à St-Pétersbourg en 2016 (ndlr, son plus grand titre). 

Ex- 7ème mondiale et finaliste à l'US Open

Cette même année, elle faisait même ses premiers pas dans le top 10 mondial (ndlr, 7ème mondial) grâce à ce succès, mais surtout après avoir atteint une finale historique à l'US Open quelques mois auparavant en août 2015 (ndlr, perdue en deux sets face à sa compatriote Flavia Pennetta). Exellente en simple, Vinci l'était également en double avec 25 titres remportés, dont 22 avec sa fidèle partenaire Sara Errani (75ème WTA). Ensemble, elles ont notamment décroché les quatre tournois du Grand Chelem (ndlr, Roland Garros et l'US Open en 2012, l'Open d'Austalie en 2013 & 2014, ainsi que Wimbledon en 2014). La Transalpine atteindra même la place de N°1 mondiale en 2012. Vinci aura donc marqué le tennis féminin mondial de son empreinte...mais aussi par son sourire éclatant permanent. Ce lundi sur le court mythique du Pietrangeli du Foro Italico, elle a donc pris congé. Définitivement.