-A +A
0
WTA

Charlotte Ezdra - Publié le 07/08/2012

Julia Goerges corrigée

Chapô: 

l'Allemande Julia Goerges s'est lourdement inclinée dès son premier match au tournoi de Montréal face à l'Autrichienne Tamira Paszek en deux petits sets (6/2 6/1). Roberta Vinci, quant à elle, a passé son 1er tour aux dépens de Yanina Wickmater en trois sets (2/6 6/3 5/7).

Julia Goerges s'est inclinée dès le 1er tour à Montréal face à Tamira Paszek - © Icon Sport
Julia Goerges s'est inclinée dès le 1er tour à Montréal face à Tamira Paszek - © Icon Sport

Julia Goerges, 25ème mondiale, est totalement passée à côté de son match lors du tournoi de Montréal. Confrontée à Tamira Paszek, l’Allemande s’est totalement laissée surprendre par son adversaire du jour. Classée à la 43ème place, l’Autrichienne n’a pas eu froid aux yeux pour s’imposer en deux petits sets (6/2 6/1), confirmant ainsi son excellente forme observée depuis quelques mois, couronnée par une belle victoire à Eastbourne sur gazon. Malgré son faible pourcentage de premières balles tout au long de la rencontre, la moins bien classée des deux joueuses s’en sort bien et se qualifie pour le 2ème tour. Du côté de Yanina Wickmayer, un petit tour et puis s’en va. Opposée à Roberta Vinci, la Belge s’est inclinée en trois sets (2/6 6/3 5/7) et 2h27 au 1er tour du tournoi de Montréal. Après l’égalisation à une manche partout, l’Italienne était bien mal partie dans le dernier set où elle s’est vue mener 4/1, puis 5/2 avant d’enchaîner cinq jeux consécutifs pour décrocher la victoire.

U. Radwanska et Cirstea tombent

La petite sœur d’Agnieszka Radwanska a toujours du mal à se faire un prénom. Après être sortie des qualifications, Urzsula Radwanska s’est inclinée dès le 1er tour du tournoi face à Ekaterina Makarova en deux sets (6/4 6/2). Autre joueuse ayant bien du mal à trouver sa place sur le circuit : Sorana Cirstea. La jeune Roumaine n’a absolument rien pu faire face à Sesil Karatantcheva qui s’est imposée très sèchement en deux sets (6/0 6/0). La 38ème est passée au travers de son match. Avec trois doubles fautes et seulement 48% de première balle contre 66, Cirstea s'est logiquement inclinée. Carla Suarez Navarro et Jana Cepelova se sont elles aussi qualifiées pour le 2nd tour de Montréal aux dépens de Maria José Martinez Sanchez (1/6 6/4 6/3) et Sofia Arvidsson (6/3 6/3)