-A +A
0
WTA

Olivier Antoine - Publié le 13/12/2018

Osaka, élue joueuse mondiale de l'année

Chapô: 

Après le sacre de Kristina Mladenovic (43ème WTA) dans la catégorie joueuse française de l'année 2018, c'est Naomi Osaka (5ème WTA) qui a été élue joueuse de l'année par la rédaction de Tennisleader. La Japonaise, vainqueure d'Indian Wells et de l'US Open, succède à Garbine Muguruza (18ème WTA), lauréate en 2017.

Naomi Osaka embrassant le trophée de l'US Open, 1er titre dans un tournoi du Grand Chelem pour elle - © DR
Naomi Osaka embrassant le trophée de l'US Open, 1er titre dans un tournoi du Grand Chelem pour elle - © DR

Dans une année 2018 riche en rebondissements sur le circuit WTA, où 4 joueuses différentes ont gagné les 4 tournois du Grand Chelem (ndlr, Wozniacki à l'Open d'Australie, Halep à Roland-Garros, Kerber à Wimbledon et Osaka à l'US Open), c'est finalement Naomi Osaka (5ème WTA) qui a été élue joueuse de l'année par la rédaction de Tennisleader. Avec 60% des votes, la Japonaise devance Simona Halep (1ère WTA) avec 40% des suffrages. Il faut dire que la saison de la joueuse nippone aura été remarquable. En mars, la 44ème joueuse mondiale remporte le tournoi Premier Mandatory d'Indian Wells en s'imposant contre Daria Kasatkina (10ème WTA) en finale et atteint alors la 22ème place, son meilleur classement en carrière à ce moment là. Mais la grande performance d'Osaka survient à l'US Open quand elle remporte son premier titre en Grand Chelem en écrasant toutes ses adversaires une par une, et en ne perdant au total que 21 jeux en 7 matchs ! En finale, la protégée de Sasha Bajin, va battre largement en deux sets Serena Williams (16ème WTA) au terme d'une rencontre polémique (ndlr, l'Américaine insultera l'arbitre, Carlos Ramos). Le monde du tennis découvre alors une joueuse timide et réservée mais dotée d'un tennis puissant capable de dominer n'importe quelle adversaire. Après une finale à domicile à Tokyo et une demi-finale à Pékin, la Japonaise va également se qualifier pour son premier masters WTA en fin de saison. Malheureusement pour elle, la 5ème joueuse mondiale, probablement épuisée par sa saison, est sortie au 1er tour après 3 défaites. Mais qu'importe Osaka a fait souffler un vent de fraîcheur sur le tennis féminin mondial.