Kenin Sofia

(USA) USA
Classement WTA : 36 (-2)
Nationalité : 
Américaine
Date de naissance : 
14/11/1998
Lieu de naissance : 
Moscou, Russie
Taille : 
1m70
Poids : 
60kg
Pro depuis : 
2016
Jeu : 
Droitière, Revers à deux mains
Entraîneur : 
Alex Kenin
Raquette 
Babolat
Textile 
Nike
Chaussures 
Nike

Sofia Kenin a déménagé aux États-Unis peu après sa naissance. Son idole de tennis est Maria Sharapova. En 2016, elle a remporté ses deux premiers titres ITF à Wesley en Floride et à Sacramento en Californie. Son deuxième titre l'a aidée à gagner l'US Open Wild Card Challenge pour remporter une wild card au tableau principal de l'Us Open. Lors de l'Us Open 2017, l'Américaine a franchit le 2ème tour d'un grand chelem pour la 1ère fois, battant ses compatriotes Lauren Davis et Sacha Vickery avant de perdre contre son idole Maria Sharapova au 3ème tour. Cette performance a convaincu la jeune joueuse de renoncer à une bourse pour aller à l'université de Miami afin de devenir officiellement une joueuse de tennis professionnelle.

2019 : L'année de la révélation

Sofia Kenin démarre la saison 2019 au 52ème rang mondial. Dès le début de l'année, l'Américaine s'offre son premier titre sur le circuit WTA à Hobart (Australie) en dominant facilement en finale la Slovaque Anna-Karolina Schmiedlova (6/3 6/0). Au mois de juin, elle crée la sensation à Roland Garros en éliminant Serena Williams en deux sets (6/3 7/5) avant de remporter son deuxième tournoi sur le gazon de Majorque. Elle conclut l'année par un nouveau titre à Ghangzhou (Chine) aux dépens de l'Australienne Samantha Stosur. En fin d'année, la native de Moscou est solidement installée dans le top20 (14ème WTA).

2020 : Premier titre en Grand Chelem

Après un début de saison moyen (ndlr : défaites au deuxième tour à Brisbane puis Adélaïde), Sofia Kenin n'aborde même pas l'Open d'Australie avec le statut d'outsider. Et pourtant, l'Américaine s'offre son premier titre en Grand Chelem à Melbourne après une quizaine exceptionnelle. En finale, Kenin bat Garbine Muguruza en trois manches accrochées (4/6 6/2 6/2) en faisant preuve d'une solidité mentale rare chez une joueuse aussi jeune (21 ans). Désormais 5ème à la WTA, l'Américaine, qui se sait attendue, peine à confirmer sur les tournois suivants avec deux éliminations d'entrée à Dubaï et Doha.