Baghdatis Marcos

(CYP) CYP
Classement ATP : 122 =
Nationalité : 
Chypriote
Date de naissance : 
17/06/1985
Lieu de naissance : 
Limassol, Chypre
Lieu de résidence : 
Limassol, Chypre
Taille : 
1m83
Poids : 
82 kg
Pro depuis : 
2003
Jeu : 
droitier ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Yiannos Hajigeorgiou
Raquette 
Technifibre
Textile 
Adidas
Chaussures 
Mizuno

Né d'un père libanais et d'une mère chypriote, Marcos Baghdatis commence à jouer au tennis à l’âge de cinq ans. Il arrive en France à l'âge de treize ans grâce à une bourse afin de s'entrainer à l'Académie de tennis Mouratoglou. Champion du monde junior en 2003, il débute sa carrière professionnelle la même année. Il participe à son premier tournoi du Grand Chelem en 2004, à l’US Open. Le natif de Limassol s’incline au second tour contre Roger Federer. En 2005, il atteint sa première finale sur le circuit ATP à Bâle, où il est battu par Fernando Gonzalez. L’année suivante, Marcos Baghdatis crée la surprise en atteignant la finale de l’Open d’Australie. Il bat notamment Andy Roddick et David Nalbandian, mais s’incline en finale contre le numéro un mondial Roger Federer. Le Chypriote confirme ensuite en se hissant en demi-finale à Wimbledon en battant Andy Murray et Lleyton Hewitt avant de s'incliner contre Rafael Nadal. En fin d’année, il remporte son premier tournoi ATP à Pékin, en battant Mario Ancic. Baghdatis termine la saison à la douzième place mondiale. En 2007, il est éliminé au second tour de l’Open d’Australie. Il gagne ensuite le deuxième titre de sa carrière à Zagreb contre Ivan Ljubicic. En 2008, Marcos Baghdatis dispute un match mémorable au second tour de l’Open d’Australie contre Lleyton Hewitt. Il s’incline après un match en cinq sets de près de cinq heures. Le reste de sa saison est gâché par une blessure au poignet et une hernie discale. En 2009, Baghdatis atteint les huitièmes de finale de l’Open d’Australie, battu par Novak Djokovic. À Bois-le-Duc, il fait une mauvaise chute et se blesse. Il souffre d'une distension du ligament latéral interne du genou droit. Après un mois d’absence, il remporte le titre à Stockholm devant Olivier Rochus. En 2010, Marcos Baghdatis gagne le tournoi de Sydney, en battant en finale Richard Gasquet. À Indian Wells, le Chypriote bat Roger Federer en trois sets, et confirme son retour en forme. En Grand Chelem, il atteint le troisième tour à l’Open d’Australie et à Roland Garros. Lors de la saison 2011, Marcos Baghdatis ne dépasse pas le deuxième tour d’un Masters 1000. Il atteint le troisième tour à l’Open d’Australie et à Wimbledon. A Kuala Lumpur, il s’incline en finale contre Janko Tipsarevic. En 2012, Baghdatis atteint le deuxième tour de l’Open d’Australie où il s’incline face à Wawrinka. Dans ce match, il fracasse quatre raquettes à la suite assis sur sa chaise. A Indian Wells, le Chypriote se hisse au troisième tour, battu par Dolgopolov. Il perd au second tour à Miami. Il se fait sortir au 2eme tour de Roland Garros. A Wimbledon, il atteint le 3eme tour mais perd contre Andy Murray en 4 sets après avoir offert une belle résistance. Le Chypriote se fait encore éliminer par Andy Murray en 1/8ème des JO de Londres. Il s'incline au deuxième tour de l'US Open. L'année 2013 est celle du déclin. Il chute de la 36eme à la 87eme place au classement ATP. Marcos Baghdatis multiplie les éliminations au premier tour. Il atteint le 3eme tour à l'Open d'Australie et Roland Garros. En 2014 pour se relancer, le Chypriote multiplie les tournois Challenger et en remporte 4 dont celui de Vancouver. Ses prestations en Grand Chelem sont anecdotiques et il déclare forfait à Roland Garros. L'année 2015 est celle de la rédemption ou il retrouve ses sensations. Même si il s'incline au 3eme tour de l'Open d'Australie en 5 sets contre Dimitrov. Le Chypriote atteint les demi finale de l'ATP 250 de Zagreb et de l'ATP 250 de Nottingham. Il ne dépasse pas le 2eme tour à Roland Garros.

 Palmarès

Tournois ATP (4) Grands Chelems (0)

2006 - Pekin
2007 - Zagreb
2009 - Stockholm
2010 - Sydney