Mathieu Paul-Henri

(FRA) FRA
Classement ATP : 249 (-2)
Nationalité : 
Français
Date de naissance : 
12/01/1982
Lieu de naissance : 
Strasbourg, France
Lieu de résidence : 
Genève, Suisse
Taille : 
1m85
Poids : 
74 kg
Pro depuis : 
1999
Jeu : 
droitier ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Olivier Malcor
Raquette 
Wilson
Textile 
Wilson
Chaussures 
Wilson

Après s’être inscrit en sport-études à Reims, puis intégré l’INSEP, Paul Henri Mathieu quitte la France à l’âge de 15 ans pour améliorer son jeu sur les courts de l’International Tennis Academy en Floride. Vainqueur de l’Orange Bowl en 1997, puis de Roland Garros l’année suivante, le jeune homme est rapidement considéré comme l’un des espoirs du tennis mondial. Et si la carrière professionnelle de Paul Henri Mathieu commence en 1999, c’est bel et bien trois ans plus tard que le Français effectue un véritable bon en avant. C’est à l’occasion des Internationaux de France 2002 que la sensation « PHM » est née. Opposé à André Agassi, le Tricolore va mener la vie dur à l’Américain en gagnant deux sets à rien. Mais après une interruption, l’ancien numéro un mondial s’est finalement sorti de cette rencontre. Une performance qui lui vaudra en fin d’année une place en finale de Coupe Davis face à la Russie qui lui coûtera malheureusement cher. Alors qu’il avait le match en mains contre Mikhail Youzhny, le Français s’incline finalement en cinq sets.
Une carrière plombée par de longues blessures
Une défaite qui le touche profondément et qui lui empêche de jouer à son meilleur niveau pendant de longues semaines. Et le destin n’est pas tendre avec lui. Souffrant d’arthrose au genou, « PHM » subit une première opération qui va l’éloigner des courts pendant de très longs mois. A son retour, encore loin d’être guéri, le Français se voit dans l’obligation de retourner sur la table d’opération en 2011. C’est finalement après 15 mois d’absence que le Strasbourgeois revient à la compétition. Grâce à son éternelle envie de vaincre, Paul Henri Mathieu se bat pour revenir à son meilleur niveau. Et quoi de mieux que de se retrouver là où tout a commencé dix ans auparavant, sur les courts de Roland Garros ? Grâce à une invitation pour le grand tableau, le Français n’arrête pas d’impressionner. Vainqueur d’un incroyable premier match contre Bjorn Phau, c’est ensuite au tour de John Isner de subir la loi du Tricolore qui s’impose après une longue bataille de 5h40. Son parcours s’arrêtera finalement au 3ème tour face à Marcel Granollers. Classé à la 140ème place le 23 juillet 2012, le Français revient de loin après être redescendu au 700ème rang. En 2013, il est éliminé au premier tour de l'Open d'Australie par Novak Djokovic. Trop inconstant, il perd également au premier tour de Roland-Garros et de l'US Open. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un deuxième tour à Wimbledon. Cependant, il atteint tout de même la finale de Petange (Challenger/ Indoor) en septembre. En 2014, PHM a été sorti dès le premier tour de Roland-Garros par le jeune et talenteux autrichien Dominic Thiem. A l'US Open Paul-Henri Mathieu retrouve des couleurs le temps d'un match et bat Gilles Muller en 5 sets au terme d'un magnifique match. Fin 2014 il brille sur le circuit Challenger avec une demie et une finale. Il continue sur sa lancée l'année suivante en atteignant à nouveau la finale d'un Challenger, à Aix-en-Provence, battu par Robin Haase (90ème ATP). Il réédite cette performance à Braunchweig, à nouveay battu en finale mais par Filip Krajinovic (2/6 4/6). La semaine d'après, il participe aux qualifications du tournoi de Bastad dont il s'extirpe pour finalement atteindre les quarts en battant Jérémy Chardy (43ème ATP) et Ernests Gulbis (81ème ATP) en deux sets chacun. Il doit alors s'incliner face à Tommy Robredo (21ème ATP). Le Strasbourgeois ne se ménage pas et enchaine avec les qualifications à Kitzbuhel. Il se qualifie pour le tableau final et réussit l'exploit de disputer le titre face à Philipp Kohlschreiber (39ème ATP) mais il perd après alors qu'il a enlevé la première manche (6/2 2/6 2/6). Ces bons résultats le placent en 80ème position au classement ATP. Mathieu continue sur sa lancée en 2016. Toujours en manque de titres, le Français réalise néanmoins un très bon début d'année. Finaliste malheureux face à Richard Gasquet au tournoi de Montpellier (5/7 4/6), Mathieu doit de nouveau s'incliner quelques semaines plus tard en finale du Challenger de Quimper face à Andrey Rublev ( 7/6(6) 6/4 6/4).  Après quelques années en demi-teinte où le Français a du mal à revenir au top niveau, participant surtout à des tournois Challenger, Paul-Henri Mathieu met un terme à sa carrière professionnelle lors des Interclubs de 1ère division qu'il joue pour le TCBB. Il quitte le circuit avec notamment 4 titres en simples et 1 titre en doubles. Malgré une carrière gâchée par les blessures, "PHM" restera dans les mémoires du public français. 

Palmarès

Tournois ATP (4) Grands Chelems (0)

2002 - Moscou, Lyon
2007 - Casablanca, Gstaad