Anderson Kevin

(RSA) RSA
Classement ATP : 15 =
Nationalité : 
Sud-Africain
Date de naissance : 
18/05/1986
Lieu de naissance : 
Johannesburg, Afrique du Sud
Lieu de résidence : 
Johannesburg, Afrique du Sud
Taille : 
2m03
Poids : 
92 kg
Pro depuis : 
2007
Jeu : 
droitier ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Neville Godwin & Michael Anderson
Raquette 
Head
Textile 
Lotto
Chaussures 
Lotto

C’est un parcours atypique que Kevin Anderson décide de suivre. Après avoir commencé le tennis avec son père Michael et une vieille balle, le Sud-africain décide de partir aux Etats-Unis de 2005 à 2007 pour tenter de percer sur les Futures américains mais aussi sur les Championnats nationaux pour lesquels il représente l’Université de l’Illinois. Un choix plutôt audacieux de la part du jeune homme. Mais grâce à sa persévérance et la puissance acquise grâce à sa taille, il parvient à remporter deux Challengers. Deux victoires qui lui permettent d’obtenir une invitation pour les qualifications du tournoi ATP de New Haven. A 25 ans, Kevin Anderson connaît ses premiers véritables succès sur le circuit ATP. Il atteint les demi-finales de Brisbane où Andy Roddick met un terme à son parcours.

Huitième de finale à l'Open d'Australie et à Roland-Garros en 2013

C’est en fin d’année et ce, devant son public à Johannesbourg, qu’il soulève son premier trophée dans un tournoi ATP 250 face à Somdev Devvarman. En 2012, le Sud-africain vit la meilleure année de sa carrière jusqu’alors. En mars, il ajoute le tournoi de Delray Beach à son palmarès. Il débute très bien la saison suivante en réalisant ses meilleures performances en Grand Chelem: 8èmes de finales en Australie et à Paris. Malgré une saison vierge de titres, Anderson a disputé trois finales (Sydney, Casablanca, Atlanta). En 2014, il est éliminé en 8e de l'Open d'Australie face au Tchèque Tomas Berdych. Ensuite, il atteint les finales de Delray Beach et d'Acapulco. Le géant Sud-Africain s'incline en 8e de finale à Roland-Garros. A Wimbledon, il est battu en huitième de finale par le Britannique Andy Murray, vainqueur en 2013. Il atteint à Toronto les quarts de finale, mais s'incline finalement face à Dimitrov. A l'US Open, Anderson s'incline face au futur vainqueur du tournoi, Marin Cilic. Par la suite en octobre il est éliminé en 1/4 de finale à Valence par le futur vainqueur du tournoi, Andy Murray. Le Sud-Africain conclut sa saison par un 1/4 de finale au Masters 1000 à Paris où il est battu par le Tchèque Tomas Berdych et une 16ème place mondiale, son meilleur classement en carrière.

2015 : la régularité récompensée

En 2015, il atteint les 1/8ème de finale de l'Open d'Australie où il s'incline face à Rafael Nadal et il accède à la finale du tournoi de Memphis, où il est battu par Kei Nishikori. A Roland Garros, le Sud-Africain s'est hissé jusqu'au 3ème tour mais n'a rien pu faire face au Français Richard Gasquet. Très régulier, il atteint également les 1/8èmes à Wimbledon, menant même deux manches à rien face au N°1 mondial Novak Djokovic. Avant d'attaquer le dernier Grand Chelem de la saison, le Sud-Africain remporte l'ATP 250 de Winston-Salem en disposant en finale de la surprise Pierre-Hugues Herbert en deux sets serrés (6/4 7/5). Mais c'est à Flushing Meadows que le natif de Johannesbourg se distingue en remportant sa plus belle victoire en Grand Chelem en sortant Andy Murray (3ème) en 4 manches (7/6(5) 6/3 6/7(2) 7/6(0)). À 29 ans, Anderson se hisse en quarts pour la première fois de sa carrière, après 7 échecs en 1/8ème. Il est alors stoppé par un Wawrinka impressionnant.

2017 : première finale en Grand Chelem

En 2017, Anderson atteint les 1/8èmes de finale de Roland Garros après avoir battu Nick Kyrgios mais il abandonne face à Marin Cilic. A Wimbledon, le géant (ndlr, 2m03) est éliminé par Sam Querrey en 5 sets (7/5 6/7(5) 3/6 7/6(11) 3/6). Pour le dernier Grand Chelem de l'année, l'US Open, le Sud-Africain se hisse jusqu'en finale en bénéficiant d'une partie basse de tableau moins forte. Il affronte en finale Rafael Nadal qui la bat facilement en 3 sets (6/3 6/3 6/4). Ce parcours inattendu au tournoi new-yorkais lui permet d'accéder à la place de N°15 mondial.

Palmarès

Tournois ATP (2) Grands Chelems (0)

2011 - Johannesburg
2012 - Delray Beach
2015 - Winston-Salem