Paire Benoit

(FRA) FRA
Classement ATP : 52 (+1)
Nationalité : 
Français
Date de naissance : 
08/05/1989
Lieu de naissance : 
Avignon, France
Lieu de résidence : 
Avignon, France
Taille : 
1m95
Poids : 
80 kg
Pro depuis : 
2007
Jeu : 
Droitier; Revers à deux mains
Entraîneur : 
Thierry Champion
Raquette 
Babolat
Textile 
Lacoste
Chaussures 
Nike

Benoît Paire est probablement l'un des joueurs les plus doués de sa génération. Il commence le tennis à l’âge de cinq ans mais hésite jusqu'à l'adolescence avec une carrière dans le football. Il possède un jeu atypique, avec un très bon toucher de balle et comme point fort, son revers. Il a également un fort caractère, qui a provoqué son renvoi de toutes les structures fédérales. Le Français commence sa carrière professionnelle en 2007 et remporte son premier tournoi Future à Bourg-en-Bresse. L’année suivante, il gagne le Future de Koper en Slovénie. En 2009, Benoît Paire s’incline au troisième tour des qualifications de Roland Garros. En 2010, le Français est 216ème mondial avant Roland Garros. À l’US Open, il sort des qualifications et gagne son premier match en Grand Chelem  contre Rainer Schuttler. Il s’incline au deuxième tour en cinq sets face à Feliciano Lopez. L'année suivante, il bénéficie d’une invitation à l’Open d’Australie où il bat au premier tour Flavio Cipolla mais s’incline au tour suivant contre Ivan Ljubicic en quatre sets. À Rotterdam, Benoît Paire sort des qualifications avec une victoire sur Julien Benneteau. Au premier tour, il se défait de Gilles Simon mais s’incline au deuxième tour contre Ljubicic. Il entre pour la première fois dans le Top 100 mondial. À Roland Garros et Wimbledon, Benoît Paire perd au premier tour. Il remporte ses deux premiers tournois Challenger à Brasov et Salzbourg.

1er titre en carrière

En 2012, le Français atteint les quarts de finale à Auckland, où il perd contre Olivier Rochus. Il se fait une déchirure à l’abdomen et se fait sortir au premier tour de l’Open d’Australie. À Indian Wells, Paire s’incline au premier tour. Il atteint ensuite sa première finale ATP à Belgrade, où il s’incline contre Andreas Seppi. Après s'être hissé au second tour de Roland Garros, il réalise sa meilleure " perf' " en Grand Chelem à Wimbledon en atteigant le troisième tour.En 2013, il atteint les 16èmes de finale à Roland Garros et à Wimbledon et dispute une finale à l'Open Sud de Montpellier. En 2014, Paire atteint le troisième tour de l'Open d'Australie mais s'incline face à Roberto Bautista Agut. L'Espagnol, bête noir du Français en ce début d'année, lui qui l'a déjà empêché d'atteindre les quarts de finale à Auckland. L'Avignonais connaît ensuite une blessure au genou compliquée, qui l'empêchera de participer aux tournois de Marseille, Montpellier, Rotterdam, Dubaï, Indian Wells et Miami. Benoit Paire revient sur les courts au tournoi de Casablanca mais souffre toujours du genou puisqu'il abandonne à Barcelone et Madrid. Pourtant, après avoir pensé à arrêter sa saison, le Français dispute Roland-Garros mais se fait éliminer au 2ème tour par Roberto Bautista-Agut. Il s'incline également au tournoi du Queen's dès le premier tour contre Jarko Nieminen. La suite n'est pas brillante, il perd au 1er tour à Wimbledon, au 2ème à l'US Open. Le Français perd des places au classement et dispute régulièrement les qualifications. En septembre 2014 il met finalement un terme à sa saison à cause d'une fissure du tendon rotulien du genou. Pour se rassurer en début d'année 2015, il multiplie les Challengers. Le Français en remporte 3. Mais il n'arrive pas à se qualifier pour l'Open d'Australie. Il atteint le 3eme tour à Roland Garros mais est éliminé par Tomas Berdych. Il débute Wimbledon sans aucune préparation sur gazon et s'incline dès le second tour contre Bautista-Agut alors qu'il menait 2 sets 0. Il décide de repartir sur terre battue, sa surface favorite et remporte le tournoi de Bastad, le premier de sa carrière. Il réalise une très grande semaine. En effet il ne perd pas le moindre set du tournoi et élimine des joueurs comme Goffin, Cuevas ou encore Robredo en finale. Paire démarre 2016 pauvrement avec une accumulation de contre performances qui contrastent avec les résultats qu'il a connu fin 2015. Participant au Masters 1000 de Monte Carlo, il connait "la plus grande désillusion de sa carrière" en s'inclinant en 1/8ème de finale face à Andy Murray après avoir mené 6/2 3/0 (6/2 5/7 5/7). La suite de sa tournée sur terre battue est assez médiocre avec seulement une demi-finale au tournoi ATP 500 de Barcelone et une autre demi à l'ATP 250 d'Estoril. À Roland Garros, il échoue au second tour face au Russe Teymuraz Gabashvili en 4 manches (3/6 2/6 6/3 2/6). Le Tricolore enchaîne avec la saison sur gazon où il ne récoltera qu'une victoire à l'arrachée au premier tour de Wimbledon face au qualifié Croate Franko Skugor (10/8 au 5ème set). Au jeux olympiques, il est exclut de la Fédération Française de tennis pour des "manquements au règlement" après sa défaite au second tour face à Fabio Fognini (6/4 4/6 6/7(5)). La dégringolade persiste pour Paire avec une défaite au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati et une défaite au second tour de l'Us Open face à l'expérimenté Chypriote Marcos Baghdatis en 4 manches (2/6 4/6 6/3 4/6).
Benoit Paire débute 2017 sans dépasser de 3ème tour. A l'Open d'Australie, il est éliminé à ce stade de la compétition par l'Autrichien Dominic Thiem. Même résultat au Masters 1000 de Miami face à l'Américain Donald Young. Cependant, le Français se relance au mois d'avril et atteint la finale du Challenger de Sophia Antipolis, perdue en deux sets face au Britannique Aljaz Bedene. La semaine d'après il atteindra également les 1/2 finales à Marrakech avant de s'incliner dès le 1er tour à Madrid contre Rafael Nadal. Sur gazon, il est éliminé par Anddy Murray en 1/8èmes de finale à Wimbledon puis en 1/2 finale à Stuttgart par Lucas Pouille. Après une nouvelle 1/2 à Metz, Paire réalise un très mauvaise série avec 6 défaites en 7 rencontres pour finir la saison 2017.
Début 2018, il atteindra encore une fois les 1/2 finales à Pune puis Sydney mais sans jamais réussir à remporter un tournoi. Le Français ne confirme pas sur terre battue avec deux éliminations successives à Marrakech puis Monte-Carlo.

Palmarès

Tournois ATP (1) Grands Chelems (0)
Bastad : 2015