Evans Daniel

(GBR) GBR
Classement ATP : 97 (+3)
Nationalité : 
Britannique
Date de naissance : 
23/05/1990
Lieu de naissance : 
Birmingham, Angleterre
Lieu de résidence : 
Birmingham, Angleterre
Taille : 
1m75
Poids : 
75 kg
Pro depuis : 
2006
Jeu : 
droitier ; revers à une main
Entraîneur : 
Leon Taylor
Raquette 
Wilson
Textile 
Adidas
Chaussures 
Adidas

Débutant le tennis à l'âge de sept ans, Daniel Evans est l'un des grands espoirs britanniques même s'il a un peu de mal à percer au plus haut niveau. Au jour d'aujourd'hui, l'Anglais a remporté un seul Challenger (Jersey en 2009) et neuf Futures dont huit en Grande- Bretagne. Mais, son plus beau fait d'arme a indéniablement été lorsqu'il a défendu les couleurs de son pays en Coupe Davis. Appelé de dernière minute en avril 2013, il offre le point décisif lors du dernier simple face au Russe Evgeny Donskoy et permet ainsi à la Grande- Bretagne de jouer un barrage d'accession au Groupe mondial face à la Croatie qu'elle remportera. A l'US Open, il bat le Japonnais Kei Nishikori au premier tour, ce qui reste sa plus belle performance en Grand Chelem. En 2014, Evans réussit à atteindre les demi- finales du tournoi de Zagreb alors qu'il était lucky loser mais Tommy Haas lui bloque les portes de la première finale ATP de sa carrière. En 2015, il remporte 4 tournoi ITF et un tournoi Challenger ce qui lui vaut de passer de la 305ème place à la 183ème place mondiale. En 2016, il s'incline au premier tour de l'Open d'Australie face à Feliciano Lopez mais il arrive au troisième tour de Wimbledon, éliminé face à Roger Federer, ainsi qu'à l'US Open où il est éliminé par Stan Wawrinka. Il va néanmoins participer à 5 finales de tournois Challengers et en remporter 3, ce qui lui permet de se positionner à la 66ème place mondiale. L'anné 2017 commence fort pour Evans, qui fait finaliste à l'ATP 250 de Sydney où il s'incline face à Gilles Muller puis se fait remarquer à l'Open d'Australie où il atteint les 1/8èmes de finales, éliminé par Jo-Wilfried Tsonga. Il perd ensuite au premier tour de Roland Garros et redescend à la 133ème place mondiale. En 2018, il a une anné difficile et ne gagne qu'un tournoi Challenger à Vancouver au Canada. En 2019, il perd au deuxième tour de l'Open d'Australie face à Roger Federer mais rebondit bien en participant à 2 finales de tournois Challenger, à Quimper en France face à Grégoire Barrere et Delray Beach en Floride (USA), face à Radu Albot. Il fait aussi une demi-finale au Challenger d'Indian Wells, ce qui lui permet de repasser de la 192ème place à la 100ème place mondiale (au 6 mars 2019).

Palmarès

Tournois ATP (0) Grands Chelems (0)