Kuznetsova Svetlana

(RUS) RUS
Classement WTA : 12 =
Nationalité : 
Russe
Date de naissance : 
27/06/1985
Lieu de naissance : 
Saint-Pétersbourg, Russie
Lieu de résidence : 
Monte-Carlo, Monaco
Taille : 
1m74
Poids : 
73 kg
Pro depuis : 
2000
Jeu : 
droitière ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Hernan Gumy
Raquette 
Head
Textile 
Qiaodan
Chaussures 
Qiaodan

Svetlana Kuznetsova a remporté deux tournois du Grand Chelem (US Open 2004 et Roland-Garros 2009). Elle compte également deux finales à ce niveau (Roland-Garros 2006 et US Open 2007), perdues à chaque fois contre Justine Hénin. Une adversaire qui mène 16 à 3 contre elle lors de leurs rencontres mais qu'elle aura l'honneur de battre lors du dernier match professionnel de la Belge au troisième tour de l'Open d'Australie 2011. Kuznetsova est issue d'une famille de grands sportifs: son père Aleksandr Kuznetsov est un célèbre entraineur cycliste dont les champions, parmi lesquels sa mère et son frère, ont obtenu de nombreuses médailles mondiales et olympiques sur piste. N'étant pas intéressée par cette discipline, la jeune fille choisit le tennis et part en Espagne à l'âge de 13 ans pour s'entrainer à l'académie d'Emilio Sanchez. Mais c'est sous les ordres d'Olga Morozova qu'elle connait ses plus grandes victoires.

Entrée dans le Top 50

En 2001 elle est championne du monde junior, et remporte le tournoi ITF de Cagliari. Ses débuts sont fulgurants et en 2002, après avoir gagné le tournoi de Bali elle remporte le trophée de "débutante de l'année" et rentre dans le Top 50. Kuznetsova connait sa meilleure année en 2004, avec son premier triomphe en Grand Chelem à Flushing Meadow. Pour ce faire elle élimine Pierce, Petrova, Davenport et enfin Dementieva, en deux sets lors de la finale. La saison suivante lui sourit beaucoup moins. Elle reprend sa marche en avant en 2006, année marquée par sa défaite en finale sur la terre battue parisienne contre Hénin. La Russe atteint la seconde place mondiale en septembre 2007. En 2008, elle conquiert sa troisième Fed Cup. Elle renoue avec les sommets lors de l'édition 2009 de Roland-Garros. Elle s'impose en finale contre Dinara Safina après des matches serrées contre Agnieszka Radwańska, Serena Williams et Samantha Stosur. Kuznetsova semble marquer le pas à compter de 2010 et sort du Top 20. Elle enchaine les coaches et est brièvement entrainée par Loïc Courteau, Carlos Cuadrado et Larisa Neiland avant de retrouver Olga Morozova en début de saison 2012. Elle joue les 8èmes à Roland Garros. Son début d'année 2013 est de qualité puisqu'elle joue deux quarts de finale à l'Open d'Australie et à Roland Garros. Capable de frapper des coups gagnants des deux côtés, la native de Saint-Pétersbourg possède un des physiques les plus solides du circuit. Les caractéristiques de son jeu consistent en un service fort et un lourd coup droit, un des plus efficaces du tennis moderne. A l'inverse, elle a une réputation d'instabilité notoire qui lui a couté de nombreuses victoires. En 2014 elle remporte un 12ème titre WTA en s'imposant face à Kurumi Nara en finale de Washington. L'année suivante, alors qu'elle ne signe aucun résultat probant, la Russe réalise un tournoi de Madrid incroyable, éliminant notamment en 1/2 finale sa compatriote Maria Sharapova, mais elle sera sèchement battue en finale par Petra Kvitova (6/1 6/2). Elle atteint les 1/4 de finale à Roland Garros en éliminant notamment les deux Thèques Lucie Safarova et Petra Kvitova. Elle s'incline contre la future finaliste, Simona Halep. Moins de réussite dans les deux autres Grand Chelem de la saison, en effet elle est sortie dès son entrée en lice à Wimbledon et l'US Open. Malgré ses deux déceptions, elle remporte le tournoi de Washington. En 2015, elle connait un début de saison médiocre avec trois défaites lors de ses trois premiers matchs. La Russe relève la tête à Madrid où elle s'incline seulement en finale contre Petra Kvitova après avoir battu de très bonnes joueuses comme Makarova, Muguruza, Stosur, Safarova ou encore Sharapova. A Roland Garros, elle est battue au 2ème tour par Francesca Schiavone au terme d'un match épique de 3h50, le 3ème match le plus long de l'histoire du tennis féminin en Grand Chelem. La victoire à domicile lors du tournoi de Moscou où elle bat en finale Anastasia Pavlyuchenkova sauve une saison assez terne pour la Russe. 2016 démarre de fort belle manière pour la Russe qui est sacrée à Sydney. Kuznetsova remporte son 1er trophée en Australie après avoir disposé notamment de Simona Halep (5ème WTA) en 1/2 finale (7/6(5) 4/6 6/3) avant de l'emporter en finale face à Monica Puig (6/0 6/2). Elle réalise un ecellent parcours au tournoi de Miami en dominant notamment Serena Williams en 1/8ème de finale avant de s'incliner face à Azarenka en finale (6/3 6/2). A Roland Garros, elle s'incline en 1/8èmes de finale face à Garine Muguruza, qui remportera le tournoi. Elle intègre le top 10 du classement WTA après le tournoi de Wimbledon où elle échoue en 1/8èmes face à Serena Williams (5/7 0/6). Elle réalise une bonne fin de saison puisqu'après avoir atteint les 1/4 à Montréal et Cincinatti, elle se hisse en 1/2 finale des tournois  de Wuhan et Tanjin. Elle remporte au tournoi de Moscou son 17ème titre en simple. Pour conclure sa saison 2016, elle atteint les 1/2 du Masters de Singapour, s'inclinant face à Dominica Cibulkova. Sa très bonne fin de saison la hisse dans le top 10 du classement WTA. En 2017, elle atteint la 7ème place au classement après sa finale au tournoi Premier d'Indian Wells. Plus tard, elle se qualifiera avec difficulté à l'US Open face à la Tchèque Marketa Vondrousova. Elle n'ira pas loin dans le tournoi puisqu'elle est éliminée au deuxième tour par la Japonaise Kurumi Nara en 3 sets (6/3 3/6 6/3).

Palmarès

Tournois WTA (15) Grands Chelems (2)


2002 : Espoo, Bali
2004 : Eastbourne, Bali
2006 : Miami, Bali, Pékin
2007 : New Haven
2009 : Stuttgart, Pékin
2010 : San Diego
2014 : Washington
2015 : Moscou
2016 : Sydney, Moscou

 


2004 : US Open
2009 : Roland Garros

Autres titres :
2004 : Fed Cup
2007 : Fed Cup
2008 : Fed Cup