Nadal Rafael

(ESP) ESP
Classement ATP : 1 =
Nationalité : 
Espagnol
Date de naissance : 
03/06/1986
Lieu de naissance : 
Manacor, Espagne
Lieu de résidence : 
Manacor, Espagne
Taille : 
1m85
Poids : 
85 kg
Pro depuis : 
2001
Jeu : 
gaucher ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Toni Nadal
Raquette 
Babolat
Textile 
Nike
Chaussures 
Nike
Rafael Nadal est entrainé depuis son enfance par son oncle, Toni Nadal et est considéré, à juste à titre, comme le plus grand joueur de terre battue de l’histoire du tennis. Le Majorquin remporte son premier titre du Grand Chelem à Roland Garros en 2005 et finit cette année-là numéro 2 mondial. Nadal gagne les Internationaux de France les trois années suivantes (2006, 2007 et 2008). Après deux finales perdues contre Roger Federer en 2006 et 2007, le taureau de Manacor finit par s’imposer à Wimbledon en 2008, au terme de l'un des matchs les plus spectaculaires de l'histoire du tennis, disputé en cinq manches contre le Suisse. Il s’empare pour la première fois de sa carrière de la place de numéro 1 mondial le 18 août 2008, quelques jours après avoir gagné la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Pékin.
 
La rivalité avec Djokovic
 
Nadal débute l’année 2009 par une victoire à l’Open d’Australie. Cependant, il s’incline pour la seule fois de sa carrière à Roland Garros et déclare forfait à Wimbledon. En 2010, il réalise son premier petit Chelem en remportant Roland Garros, Wimbledon et l’US Open. Avec ce dernier titre, il devient le septième joueur de l’histoire du tennis à avoir remporté tous les tournois du Grand Chelem. La montée en puissance de Djokovic en 2011 stoppe Nadal sur sa lancée et ce dernier perd sept finales d’affilée contre le Serbe. L’Espagnol conserve quand même son titre à Roland Garros contre Federer. Début 2012, Nadal s’incline en Australie contre sa bête noire serbe lors de la finale la plus longue de l'histoire en Grand Chelem (5 heures et 53 minutes). En juin, il bat cette fois "Nole" en finale des Internationaux de France mais s'incline au deuxième tour à Wimbledon face à Lukas Rosol. Ses problèmes au genou gauche reviennent et "Rafa" doit s'arrêter pendant sept mois.
 
Le "comeback" tonitruant
 
Il fait enfin son retour à la compétition en février lors du tournoi de Vina del Mar, où il atteint la finale. Après ce tournoi au Chili, il remporte ceux de Sao Paulo, Acapulco, Indian Wells, Barcelone, Rome et bien évidenment SON tournoi,  Roland Garros pour la 8ème fois. Mais, après sa victoire à Paris il est une nouvelle fois décevant à Wimbledon, éliminé au 1er tour par Steve Darcis. Sa tournée américaine est cependant très réussie avec des victoires à Montréal et Cincinnati avant de terminer en apothéose avec son 13ème Grand Chelem à New York. Il récupére par la même occasion la place de n°1 mondial. Il débute 2014 parfaitement ne perdant qu'un seul match, la finale de l'Open d'Australie face à Wawrinka. La saison sur terre battue commence mal, il s'incline à la surprise générale à Monte Carlo, où il est octuple vainqueur du tournoi. Mais il décroche une victoire importante pour le moral en finale du tournoi de Madrid. Cependant il s'incline encore face à Novak Djokovic, en finale de Rome. L'Espagnol remporte un 9ème titre à Roland Garros, en battant Novak Djokovic en finale, en quatre manches. Il rentre dans l'histoire en étant le seul joueur à avoir remporté 9 titres d'un même tournoi du Grand Chelem. En revanche à Wimbledon la malédiction se poursuit puisque pour la 3ème année consécutive, Rafa ne dépasse pas le stade des 1/8ème de finale. En effet, après sa défaite en 2012 au 2ème tour, puis son élimination en 2013 dès le 1er tour , il quitte cette-fois ci le tournoi en 1/8ème, battu par le jeune Nick Kyrgios, 19 ans et futur quart de finaliste. Destitué de sa place de numéro 1 mondial, l'Espagnol est obligé de déclarer forfait pour la tournée nord américaine ainsi que l'US Open en raison d'une blessure au poignet. Il ne fera son retour qu'en septembre, lors du tournoi de Pékin où il sera éliminé dès les 1/4 de finale par le Slovaque Martin Klizan. Une reprise difficile pour le joueur de Manacor puisque il sera battu à nouveau en 1/4 de finale du tournoi de Bâle. Arpès cette nouvelle défaite, il interrompt sa saison à la fin du mois d'octobre pour cause d'opération de l'appendicite et déclare donc forfait pour le Masters à Londres au mois de novembre.
 
Un retour difficile 
 
L'Espagnol commence sa saison 2015 par l'Open de Doha mais se fait sortir dès le premier tour par l'Allemand Michael Berrer, 127ème mondial. C'est la première fois depuis 2004 qu'il commence sa saison par une défaite. Nadal enchaîne par l'Open d'Australie où il accède "laborieusement" jusqu'en 1/4 de finale pour retrouver Tomas Berdych dont la dernière victoire sur Nadal remonte en 2006. Il est cependant défait par le Tchèque assez sévèrement en trois manches (2/6 0/6 6/7(5)). Ensuite, il entame sa saison sur terre battue sud-américaine pour retrouver des automatismes et de la confiance. Après une 1/2 finale perdue à Rio face à Fabio Fognini, il remporte à Bueno Aires face à Juan Monaco son 46ème titre sur terre et son 65ème en carrière. La tournée nord-Américaine ne sera pas une grande réussite puisqu'il sera respectivement battu en 1/4 de finale par Milos Raonic à Indian Wells et dès le deuxième tour de Miami par Fernando Verdasco. Il perd ensuite en finale à Madrid face à Murray, et rétrograde à la 7ème place au classement ATP. Son pire classement depuis 10ans. Il arrive donc à Roland Garros dans le doute, et perd face au grand favori Novak Djokovic en 1/4 de finale en 3 sets secs (5/7 3/6 1/6). Il concède seulement sa 2ème défaite Porte d'Auteuil, pour 70 victoires. A Wimbledon il est sorti au second tour par l'Allemand Dustin Brown. Un mois plus tard il regagne à nouveau en remportant l'ATP 500 de Hambourg face à Fognini. Toutefois, c'est ce même Fognini qui va le faire chuter dès le 3ème tour de l'US Open, dans une année ou Nadal ne sera pas allé plus loin qu'en quart de finale en grand chelem. L'Espagnol atteint ensuite la finale du tournoi de Bâle en Suisse, mais s'incline face à Roger Federer qu'il avait pourtant battu lors de leur 6 dernières confrontations. Malgré une année difficile, le Majorquin se qualifie pour le Masters de Londres. Il connait un début d'année 2016 délicat après une élimination surprise au 1er tour de l'Open d'Australie face à Fernando Verdasco. Nadal semble néanmoins progressivement retrouver son meilleur niveau. Auteur d'une belle performance au Masters 1000 de Miami (1/2 finale vs Djokovic), le Majorquin confirme son retour en forme en s'adjugeant son 9ème Masters 1000 à Monte-Carlo (le 28ème Masters 1000 de sa carrière) à l'occasion du 1er tournoi de la saison sur terre-battue. Il enchaîne avec une neuvième victoire à Barcelone, abordant Roland-Garros dans l'optique de décrocher "la Decima". Mais une nouvelle blessure - au poignet - va le couper dans son élan, l'obligeant à déclarer forfait pour le troisième tour Porte d'Auteil, et Wimbledon. L'Espagnol fait son retour aux Jeux Olympiques de Rio. Après une semaine folle, il ne parvient pas à battre Juan Martin Del Potro en 1/2 finales. A bout physiquement, Rafael Nadal n'obitient pas de nouvelle médaille (ndlr défait pour la médaille de bronze contre Kei Nishikori) après sa victoire en double avec son compatriote Marc Lopez. De retour en Grand Chelem à l'US Open, il s'arrête dès les 1/8èmes de finale, battu par le Français Lucas en Pouille au terme d'un match de haut niveau en 5 sets. Il participe ensuite au tournoi de Chine, où il est éliminé en 1/4 de finales face à Grigor Dimitrov. Au Masters de Shanghai, Nadal est éliminé en 32ème de finales contre Victor Troicki, cette défaite sonne comme un coup d'arrêt pour Nadal, qui annonce mettre un terme à sa saison pour cause de blessure. Il annonce un peu plus tard que son retrour s'effectuera au tournoi d'exhibition d' Abou Dhabi.  Mais le début d'année 2017 va marquer un retour en grande forme pour l'Espagnol. Alors qu'il arrive à Melbourne sans trop de certitudes, il réalise à nouveau des performances de haut niveau contre Zverev, Monfils, Raonic ou encore Dimitrov, pour atteindre à nouveau une finale de Grand Chelem. Et il retrouve par la même occasion son meilleur rival, Roger Federer, qui remportera le titre, le 18ème majeur de sa carrière. Quelques semaines plus tard, à la surprise générale, le Majorquin s'incline en finale du tournoi d'Acapulco face à l'Américain Sam Querrey. Au Masters 1000 d'Indian Wells, l'Espagnol enchaine les bons matchs mais une nouvelle fois, il est éliminé par Roger Federer. Le vrai retour du grand Nadal a lieu quand les tournois sur terre battue se sont enchainés. Il remporte consécutivement le Masters 1000 de Monte-Carlo, le tournoi de Barcelone et le Masters 1000 de Madrid ce qui lui permet d'atteindre la barre des 30 titres en Masters 1000. Mais son point d'orgue sur l'ocre est son titre à Roland Garros. Au terme d'un tournoi qu'il survole, il écrase en finale Stan Wawrinka en 3 sets et remporte son 15ème tire en Grand Chelem. Il redevient alors N°2 mondial. Le Majorquin ne s'arrête pas en si bon chemin. Il redevient N°1 mondial courant août et remporte facilement son 16ème titre à l'US Open en septembre. En finale il bat Kevin Anderson en 3 sets (6/3 6/3 6/4). Il revient alors à 3 unités de Roger Federer en terme de titres en majeurs.

Palmarès

Tournois ATP (58) Grands Chelems (16)
 
2004 - Sopot
2005 - Costa do Sauipe, Acapulco, Monte Carlo, Barcelone, Rome, Bastad, Stuttgart, Montréal, Pekin, Madrid
2006 - Dubai, Monte-Carlo, Barcelone, Rome
2007 - Indian Wells, Monte-Carlo, Barcelone, Rome, Stuttgart
2008 - Monte-Carlo, Barcelone, Hambourg, Queen's, Jeux Olympiques, Toronto
2009 - Indian Wells, Monte-Carlo, Rome, Barcelone
2010 - Monte-Carlo, Rome, Madrid, Tokyo
2011 - Monte-Carlo, Barcelone
2012 - Monte-Carlo, Barcelone, Rome
2013 - Sao Paulo, Acapulco, Indian Wells, Barcelone, Madrid, Rome, Montréal, Cincinnati
2014 - Doha, Rio de Janeiro, Madrid
2015 - Buenos Aires, Hambourg, Stuttgart
2016 - Monte Carlo, Barcelone
2017 - Monte Carlo, Barcelone, Madrid, Pékin

2005 - Roland Garros
2006 - Roland Garros
2007 - Roland Garros
2008 - Roland Garros, Wimbledon
2009 - Open d'Australie
2010 - Roland Garros, Wimbledon, US Open
2011 - Roland Garros
2012 - Roland Garros
2013 - Roland Garros, US Open
2014 - Roland Garros
2017 - Roland Garros, US Open
 
Autres titres :
2004 - Coupe Davis
2008 - Jeux Olympiques (simple, Or), Coupe Davis
2009 - Coupe Davis
2011 - Coupe Davis
2016 - Jeux Olympiques (double, Or)