Djokovic Novak

(SRB) SRB
Classement ATP : 1 =
Nationalité : 
Serbe
Date de naissance : 
22/05/1987
Lieu de naissance : 
Belgrade, Serbie
Lieu de résidence : 
Monte-Carlo, Monaco
Taille : 
1m88
Poids : 
79 kg
Pro depuis : 
2003
Jeu : 
Droitier; Revers à deux mains
Entraîneur : 
Boris Becker & Marian Vajda
Raquette 
Head
Textile 
Uniqlo
Chaussures 
Adidas

Novak Djokovic débute le tennis à l'âge de quatre ans. Il rejoint en 1999 l'académie de niki Pilić à Munich. Le Serbe est un joueur extrêmement complet, très difficile à déborder grâce à un physique exceptionnel, une excellente couverture du terrain et sa qualité de relance. Il est doté d'un grand sens de l'humour (pas toujours partagé par ses collègues du circuit), mais a, par le passé, souvent été accusé de simuler blessures et malaises pour se sortir d'affaires dans des matchs mal engagés. Djokovic s'installe dès 2007 dans le top 3 du classement ATP derrière Federer et Nadal. S'il remporte son premier succès en Grand Chelem en Australie contre Tsonga en 2008, il éprouve ensuite quelques difficultés à confirmer , notamment lors d'une saison 2010 irrégulière, malgré une victoire en Coupe Davis, ce qui l'amène notamment à repenser son approche nutritionnelle. Bien lui en prend, car pour "Nole", 2011 est l'année de tous les succès, le Serbe s'imposant à l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open, et décrochant au passage cinq Masters 1000. Seul un énorme Federer parvient à lui barrer la route à Roland-Garros en demi-finale, mettant ainsi fin à une série de 41 victoires consécutives.

La rivalité avec Nadal

Désormais solidement établi à la première place mondiale, le Monégasque d'adoption a entamé 2012 par un nouveau triomphe en Australie face à Nadal, lors de la finale la plus longue de l'histoire en Grand Chelem (5 heures et 53 minutes). Il s'impose contre Andy Murray en finale à Miami et rejoint Pete Sampras au palmarès du tournoi floridien avec trois succès. La suite est un peu moins brillante puisqu'il s'incline successivement en finale à Monte-Carlo, puis à Roland Garros, les deux fois contre R. Nadal, et en demi-finale de Wimbledon face à R. Federer. En 2013, il débute bien l'année en remportant l'Open d'Australie. Sur terre battue, il remporte Monte-Carlo en battant Rafael Nadal mais perd en demies de Roland Garros face au même adversaire. A Wimbledon, il s'incline en finale en trois sets, face au britannique Andy Murray. Sa fin de saison est excellente. Après sa défaite face à Nadal en finale de l'US Open, il ne perd plus un match jusqu'à la fin de l'année et remporte le Masters de Londres face à... Rafael Nadal. Son début d'année 2014 est lui aussi parfait. Le Serbe remporte Indian Wells et Miami avant de s'offrir le tournoi de Rome sur terre battue en finale face à Nadal. Pourtant, Djokovic rate son plus grand objectif de la saison. En effet, il s'incline en finale de Roland-Garros face à Nadal en quatre manches. Mais quelques semaines plus tard, il se rattrape parfaitement bien en remportant  son 7ème Grand Chelem à Wimbledon, battant Roger Federer au terme d'une finale incroyable (6/7(7) 6/4 7/6(4) 5/7 6/4). Après une tournée américaine peu glorieuse où il s'incline en 1/8ème au Canada puis à Cincinnati, le Serbe perd ensuite en demi-finale à l'US Open face à un Nishikori impressionnant. Après une petite pause "Nole" remporte le tournoi de Pékin en expédiant en finale Tomas Berdych (6/0 6/2). Quelques semaines plus tard, après être devenu le papa d'un petit Stefan, il remporte pour la 2ème fois d'affilée le Masters 1000 de Paris- Bercy face à Milos Raonic. Au Masters de Londres, il survole la compétition et remporte le titre sans avoir à jouer; Federer déclarant forfait à cause d'une blessure au dos.

2015, année de suprématie

En 2015, le numéro 1 mondial commence sa saison à Doha où il chute dès les 1/4 de finale face à Ivo Karlovic.  Il se reprend parfaitement ensuite à l'Open d'Australie où il joue sa cinquième finale cette fois face à son rival Andy Murray et le bat en quatre sets (7/6(5) 6/7(4) 6/3 6/0). Il devient ainso le premier joueur de l'ère Open à remporter cinq fois l'Open d'Australie. Le Serbe fait son retour à la compétition à Dubaï mais s'incline en finale face à Roger Federer. Djokovic se rend ensuite en Californie au Masters 1000 d'Indian Wells où il accède en finale sans trop de difficultés. Le Serbe, tenant du titre, prend ainsi sa revanche sur Federer s'imposant en trois manches (6/3 6/7(5) 6/2). Cette victoire lui permet d'obtenir le cinquantième titre de sa carrière. Il enchaîne en remportant successivement les Masters 1000 de Miami puis de Monte- Carlo, ce qu'aucun joueur n'avait réalisé avant lui. Tenant du titre à Rome, le Serbe remporte une nouvelle fois la finale, en deux manches (6/4 6/3) face à Roger Federer. Il arrive donc pour la 1ère fois de sa carrière en grand favori à Roland Garros. Il bat d'ailleurs le nonuple vainqueur à Paris et tenant du titre Rafael Nadal en 3 sets secs (7/5 6/3 6/1) en 1/4 de finale, mais échoue pour la 3ème fois de sa carrière en finale face à un Stan Wawrinka irrésistible en 4 sets (6/4 4/6 3/6 4/6). Djokovic n'a donc toujours pas le Roland Garros tant attendu à son palmarès. Un mois plus tard à Wimbledon il remporte son 3ème titre en battant une nouvelle fois Roger Federer en finale. Il compte alors 9 titres en grand chelem, et le 10ème n'attendra pas bien longtemps ! En effet, il remporte son 10ème titre en Majeur à l'US Open. Le Serbe livre une prestation de haute volée contre Roger Federer dans une finale qu'il remporte en 4 sets (6/4 5/7 6/4 6/4), au bout de la nuit à New York. Après l'US Open, Novak Djokovic impressionne en enchaînant les victoires sans perdre de sets. D'abord à Pékin puis, au Masters 1000 de Shanghaï où il bat en finale Jo-Wilfried Tsonga. Le Serbe bat de nouveaux records en remportant pour la 4ème fois le Masters de Paris-Bercy (record) empochant ainsi son 6ème Masters 1000 de l'année (record). 15 jours plus tard il remporte pour la 4ème fois d'affilée le Masters (son 5ème en carrière), ce qui n'avait jamais été fait auparavant. Il boucle ainsi une saison 2015 exceptionnelle avec 11 titres remportés. Le numéro un mondial commence l'année 2016 sur les mêmes bases qu'en 2015 et s'adjuge son premier titre à Doha lors de son premier tournoi de l'année. En finale, le Serbe écrase totalement Rafael Nadal (6/1 6/2). Il enchaîne à l'Open d'Australie en survolant le tournoi ce qui lui permet de remporter son 11ème titre en Grand Chelem; Son 6ème à Melbourne ! S'en suit la tournée nord-américaine où le "Djoker" réalise le 4ème doublé de sa carrière en remportant successivement les Masters 1000 d'Indian Wells puis de Miami. Il rencontre tout d'abord quelques difficultés en Californie lors de ses premiers matchs avant de finalement accéder une nouvelle fois à la finale qu'il remporte en écrasant Milos Raonic (6/1 6/2). Il enchaîne ensuite à Miami en ne concédant aucun set lors des 6 matchs disputés. Le Serbe retrouve en finale Kei Nishikori pour s'adjuger son 61ème Titre ATP (6/3 6/3). Au milieu de ce début de saison "quasi" parfait (1 seule élimination à Dubaï), Djokovic pourtant tenant du titre se fait sortir dès son entrée en lice au Masters 1000 de Monte Carlo par Jiri Vesely (55ème ATP) en 3 sets (6/4 2/6 6/4). Le Serbe ne rééditera pas sa performance de 2015 lorsqu' il avait enlevé les 4 premiers Masters 1000 de l'année. Mais début juin, le Serbe est enfin titré à Roland Garros en battant Andy Murray en finale en 4 manches. Il remporte son 12ème majeurs en carrière et réalise l'exploit de remporter 4 titres du Grand Chelem consécutivement (sur 2 années civiles). Suite à ce "Grand Chelem" en carrière, Novak Djokovic aborde Wimbledon en grand favori, et le "Djoko Slam" est sur toutes les lèvres. Mais usé physiquement et mentalement, il va s'incliner au troisième tour face à l'Américain Sam Querrey (41ème ATP), défaite qui met fin à sa série de 30 victoires consécutives en Majeur. Malgré cela, le Serbe reprend sa marche en avant dès le tournoi suivant en remportant le Masters 1000 de Toronto, son 30ème, face au Japonais Kei Nishikori.

Palmarès

Tournois ATP (54) Grands Chelems (12)

2006 - Amersfoort, Metz
2007 - Adélaide, Miami, Estoril, Montreal, Vienne
2008 - Indian Wells, Rome, Masters
2009 - Dubai, Belgrade, Pekin, Bâle, Paris-Bercy
2010 - Dubai, Pekin
2011 - Dubai, Indian Wells, Miami, Belgrade, Madrid, Rome, Montreal
2012 - Miami, Toronto, Pékin, Shanghai, Masters
2013 - Dubaï, Monte-Carlo, Pékin, Paris-Bercy, Masters
2014 - Indian Wells, Miami, Rome, Pékin, Paris-Bercy, Masters
2015 - Indian Wells, Miami, Monte- Carlo, Rome, Pékin, Shanghaï, Paris-Bercy, Masters
2016 - Doha, Indian Wells, Miami, Madrid, Toronto
 
2008 - Open d'Australie
2011 - Open d'Australie, Wimbledon, US Open
2012 - Open d'Australie
2013 - Open d'Australie
2014 - Wimbledon
2015 - Open d'Australie, Wimbledon, US Open
2016 - Open d'Australie, Roland Garros

Autres titres :
2008 - Jeux Olympiques (simple, Bronze)
2010 - Coupe Davis