Simon Gilles

(FRA) FRA
Classement ATP : 42 (+11)
Nationalité : 
Français
Date de naissance : 
27/12/1984
Lieu de naissance : 
Nice, France
Lieu de résidence : 
Neuchâtel, Suisse
Taille : 
1m83
Poids : 
69 kg
Pro depuis : 
2002
Jeu : 
droitier ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Jan De Witt
Raquette 
Head
Textile 
Adidas
Chaussures 
Adidas

Gilles Simon débute le tennis à l'âge de six ans et s'entraîne à l'US Fontenay jusqu'à l'âge de 14 ans avant de rejoindre le Pôle France de Poitiers en sport étude. En avril 2006, il atteint sa première finale sur le circuit principal à l'Open de Valence sur terre battue, mais c'est Nicolas Almagro qui l'emporte 6/3 6/2. Il termine l'année dans le top 50 en épinglant au passage son premier top 10, Gaston Gaudio, au Masters de Hambourg. Simon remporte son premier titre ATP lors de l'Open de Marseille, en battant en finale le Chypriote Marcos Baghdatis. En 2008, "Gillou" se hisse en finale du Masters 1000 de Madrid, en battant en demi-finale Rafael Nadal. Simon fini l’année numéro sept mondial et participe aux Masters de fin d’année, où il atteint les demi-finales. L’année suivante, il réalise sa meilleure performance en Grand Chelem en disputant les quarts de finale de l’Open d’Australie, battu par le futur vainqueur Rafael Nadal. En atteignant au moins le troisième tour dans les quatre tournois du Grand Chelem dans la même année, il devient le troisième joueur français dans l'ère Open à réaliser cette performance. Le Français termine la saison 2014 à la 20ème place du classement ATP.

Dixième titre en simple sur le circuit ATP en 2012

L’année 2010 de Gilles Simon commence mal avec une blessure au genou. Il déclare forfait pour l’Open d’Australie et Roland Garros. Durant l’US Open, il apprend la naissance de son fils Timothée et s’incline au troisième tour contre Nadal. En 2011, le Niçois remporte le tournoi de Hambourg, le premier ATP 500 de sa carrière. En 2012, le Français atteint les quarts de finale du Masters 1000 de Miami et les demi-finales à Monte-Carlo. La semaine suivante, Gilles Simon remporte le tournoi de Bucarest pour la troisième fois et devient par là même le troisième joueur français à avoir remporté au moins dix titres en simple sur le circuit ATP, après Yannick Noah et Guy Forget. En 2013 il atteint les 8èmes de finale à l'Open d'Australie et à Roland Garros. Il confirme ensuite sur herbe, en se hissant en finale du tournoi d'Eastbourne mais déçoit à Wimbledon en s'inclinant au 1er tour. En septembre, il remporte le tournoi de Metz face à Jo-Wilfried Tsonga. Son début 2014 est compliqué avec une élimination au troisième tour de l'Open d'Australie. Puis, en mai, avant Roland-Garros, il atteint tout de même les demies à Nice. Mais, quelques jours plus tard, il perd dès le troisième tour en cinq sets à la Porte d'Auteuil. Concernant les deux derniers grands chelems de l'année, Simon s'incline à chaque fois face au futur vainqueur, Novak Djokovic à Londres, et Marin Cilic à New York. A noter qu'à l'US Open, Simon est celui qui a posé le plus de problèmes au Croate puisque le match s'est joué au meilleur des 5 sets. A Tokyo, il réalise sa plus belle semaine de la saison, puisqu'il atteint les demi-finales mais s'incline face à Milos Raonic. L'année 2015 commence en demi-teinte pour le Niçois avec des résultats moyens. C'est à l'Open 13 de Marseille qu'il réalise une bonne performance en remportant le tournoi face à Gaël Monfils en finale. Il atteint les 1/8ème de finale aux Masters 1000 d'Indian Wells, Miami puis Monte-Carlo et devient le nouveau numéro 1 Français. Il perdra cette place au détriment de Jo-Wilfried Tsonga à l'issue de Roland Garros 2015 au cours duquel il s'est fait également éliminer en 1/8ème de finale après une lourde défaite en 3 sets face au futur vainqueur de l'épreuve, Stan Wawrinka. Le début de l'année 2017 n'est pas synonyme de victoire pour Gilles Simon. Sur les six tournois qu'il joue, le Niçois ne réussit pas à dépasser le troisième tour. Pire, il s'incline dès son entrée lors des tournois de Brisbane, Acapulco et Miami. La suite de l'année sera du même acabit pour le Français. En 2018, Simon souhaite oublier cette année blanche. Le Niçois y parvient dès le tournoi ATP 250 de Pune qu'il remporte face à Kevin Anderson en finale, après avoir notamment éliminé Marin Cilic. Cependant, Simon ne confirme pas à l'Open d'Australie puisqu'il s'incline dès le 2ème tour face à Pablo-Carenno Busta. Lors des 10 tournois suivants, le Niçois n'a réussi qu'une seule fois à passer la 2ème tour. C'était à Marrakech où il s'est incliné en 1/4 de finale face à Richard Gasquet.

Palmarès

Tournois ATP (13) Grands Chelems (0)


2007 - Marseille, Bucarest
2008 - Casablanca, Indianapolis, Bucarest
2009 - Bangkok
2010 - Metz
2011 - Sydney, Hambourg
2012 - Bucarest
2013 - Metz
2015 - Marseille
2018 - Pune