-A +A
0
Guide pratique

Jérôme Beausaffe - Publié le 03/05/2015

Bien choisir ses chaussures

Chapô: 

Qui dit tennis, dit chaussures conçues spécialement pour ce sport. Ne lésinez pas sur la qualité de l'amorti, le confort et le maintien de celles-ci. Y compris bien sûr pour les chaussures enfants. Cela vous permettra de jouer confortablement, en limitant les risques de bobos ou de blessures. Voici nos conseils pour bien choisir.

Ne lésinez pas sur la qualité des chaussures. Là aussi faites- vous conseiller - © Tennisleader
Ne lésinez pas sur la qualité des chaussures. Là aussi faites- vous conseiller - © Tennisleader

Depuis quelques années déjà, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour vous proposer des chaussures «techniques» qui vous assurent une intégrité physique optimale. Le tennis est en effet un sport où les démarrages, les freinages sont particulièrement fréquents et les torsions (latérales en particulier) importantes. La fréquence de vos entraînements et de vos matchs sont également des paramètres primordiaux dans le choix de votre ou de vos paires de chaussures. Sachez que plus vous jouez, plus il faudra penser à avoir une paire de chaussure par surface.

Les critères à prendre en compte :

•    Les semelles : les semelles des chaussures de tennis ont été conçues en fonction des différentes surfaces. Ainsi, vous trouverez des chaussures à semelles spéciales «terre battue» (ndlr, clay), «surfaces en dur», «moquette» et «muliti-surfaces» (polyvalentes). Très exceptionnellement, en France du moins, et si avez le «pied vert», vous pouvez trouver des semelles spécial «gazon» avec des picots. Votre choix de chaussures devra donc tenir compte de la surface sur laquelle vous évoluez le plus souvent.   

•    La stabilité : une bonne stabilité, avec notamment des renforts latéraux et un bon maintien, est un critère à privilégier. Cela vous permettra en effet de minimiser les risques de blessures (Cf. entorses). A vous de faire des essais et de choisir la chaussure qui maintiendra votre pied au mieux, sans trop vous serrer et sans que votre pied ne soit trop mobile.

•    L’amorti : les chocs au tennis sont particulièrement nombreux, et parfois violents. Il est donc important que vos chaussures vous procurent un amorti optimal afin de minimiser l’impact des chocs sur votre corps (pieds, articulations, tendons d’Achille…), en ayant à l’esprit que toutes les chaussures n’offrent pas la même qualité d’amorti. Bien se renseigner auprès de votre revendeur est donc spécialement indiqué.

•    La résistance : la résistance de vos chaussures dépendra principalement de deux critères : votre fréquence de jeu, les qualités intrinsèques des différents composants de la chaussure et leur entretien. Prêtez une attention toute particulière aux renforcements que les différentes marques apportent aux endroits stratégiques d’une chaussure. Réfléchissez également en termes de durabilité.

•    Le poids/ l’aération : on trouve des chaussures de plus en plus légères sur le marché. Attention toutefois de trouver le meilleur compromis entre légèreté et résistance. Le poids moyen d’une paire de chaussures adultes femmes (T40) se situe dans une fourchette de 310 gr., pour les chaussures les plus légères, à 360 gr. Chez les hommes (T43) le poids est compris entre 310 gr et 390 gr. Prêtez également une attention à l’aération, particulièrement si vous jouez beaucoup l’été. Une bonne ventilation du pied permet une meilleure évacuation de la transpiration.

•    Les différentes marques (non exhaustif) : Adidas, Artengo, Asics, Babolat, Diadora, Head, K-Swiss, Lacoste, Lotto, Nike, Prince, Reebok, TBS, Wilson, Yonex...

•    Tarifs : le prix des chaussures adultes (hommes/ femmes) varie dans une fourchette très large, allant de 50 à 150€. Pour des chaussures juniors, comptez entre 20 et 60€.

•    Les conseil du pro : "Il est toujours conseillé d’avoir deux paires de chaussures dans son sac, en fonction de la surface sur laquelle vous jouez, surtout si vous jouez en compétition. Tout comme il est judicieux d’avoir une paire de lacets de rechange au cas où. D’autre part il est recommandé de prendre une ½  pointure en plus dans le choix de ses chaussures afin de pouvoir porter 2 paires de chaussettes, spécialement si vous évoluez sur les surfaces en dur. Enfin dans le choix de votre pointure, n’oubliez pas que les pieds gonflent sous l’effet des efforts. En magasin, à l’essayage, si votre pied est déjà trop comprimé, pensez qu’en situation de match il en sera pire. Donc là aussi, privilégiez la ½ pointure supplémentaire plutôt que l’inverse. Et ne jamais oublier qu’il est très difficile de jouer avec le moindre problème aux pieds (ampoules par exemple) , donc, prenez-en soin !"