Raonic Milos

(CAN) CAN
Classement ATP : 3 =
Nationalité : 
Canadien
Date de naissance : 
27/12/1990
Lieu de naissance : 
Podgorica, Monténégro
Lieu de résidence : 
Monte-Carlo, Monaco
Taille : 
1m96
Poids : 
88 kg
Pro depuis : 
2008
Jeu : 
droitier ; revers à deux mains
Entraîneur : 
Ivan Ljubicic
Raquette 
Wilson
Textile 
New Balance
Chaussures 
New Balance

D'origine monténégrine, Milos Raonic arrive au Canada avec ses parents à l'âge de trois ans. Principal atout de son jeu, son service dépasse régulièrement les 230 km/h et suscite des comparaisons avec Andy Roddick et Mark Philippoussis. Il brille également à la volée, et sa vitesse de déplacement est impressionnante. Raonic obtient son premier succès contre un membre du Top 100 en la personne de Teimuraz Gabashvili en 2009. L'année suivante, désormais entrainé par Galo Blanco, il représente victorieusement son pays en Coupe Davis et rentre dans le Top 200. En surclassant Michael Llodra à l'Open d'Australie 2011, il devient le premier joueur canadien à se qualifier pour le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem en plus de dix ans. Il élimine ensuite Mikhail Youzhny, ce qui fait de lui le premier joueur sorti des qualifications depuis 1999 à parvenir en huitièmes de finale d'un Grand Chelem. Il est finalement battu par David Ferrer en quatre manches. L'Espagnol stoppera aussi sa route à Monte-Carlo au même stade quelques mois plus tard. En février, il inaugure son palmarès en s'imposant à San José, en battant en finale Fernando Verdasco.


Confirmation et ascension fulgurante


Raonic remporte son deuxième titre à Chennai début 2012, au terme d'une superbe finale contre Janko Tipsarevic. Au passage grâce à son superbe parcours, il est le premier joueur depuis Roger Federer en 2008 à Halle à ne pas perdre son service tout au long d'un tournoi. Il poursuit sa saison de belle manière en remportant à nouveau le tournoi de San José, après avoir dominé Denis Istomin pour la victoire finale. A Indian Wells, il subit la loi de Federer en trois sets. Ce résultat lui permet d'atteindre la 25ème place mondiale et d'être alors le plus jeune membre du Top 30. Il passe à nouveau près de la victoire contre Federer à Madrid mais doit s'incliner en trois manches. En 2013, il arrive en 8èmes à Melbourne et en 16èmes à Paris et remporte un titre, le tournoi de San José, pour la 3ème fois consécutive. Son début de saison 2014 ne commence pas de manière idéale, avec une élimination dès le troisième tour de l'Open d'Australie. Le Canadien enchaîne avec quatre quarts de finale d'affilé, à Indian Wells, Miami, Monte Carlo puis Estoril. Il s'incline en demi-finale à Rome face à Novak Djokovic, futur lauréat du tournoi. A la Suite de ses bons résultats, il intègre le Top 10 (N°9). A Roland-Garros, Milos Raonic réalise un beau parcours, battu logiquement en trois sets en quart de finale par le Serbe Novak Djokovic. A Wimbledon, il atteint les demies en n'étant battu que par Roger Federer. Il concrétise sa montée en puissance en remportant facilement l'ATP 500 de Washington début août 2014 face à son compatriote Vasek Pospisil. Dans la continuité de sa progression, il atteint les quarts de finale à Toronto et les demi-finales à Cincinnati, battu par Lopez et Federer. Lors du dernier Grand Chelem de la saison, à l'US Open, il s'incline en huitièmes de finale face à Nishikori. Il retrouve celui-ci en septembre lors de la finale à Tokyo pour une nouvelle défaite dans un match accroché. Le Canadien se hisse en octobre jusqu'en finale du Masters 1000 à Paris mais il est battu par le Serbe, Novak Djokovic. Une performance qui le qualifie pour la première fois au Masters de Londres où il perd ses deux matchs face à Roger Federer et Andy Murray. En 2015, il continue sa progression avec une finale dès son premier tournoi de la saison à Brisbane perdue face à Federer. Il atteint les 1/4 de finale à l'Open d'Australie où il est éliminé par le futur vainqueur Novak Djokovic Il atteint au mois de mai la 4ème place au classement ATP. Il déclare ensuite forfait à Roland Garros en raison d'une blessure au pied droit. Il relève la tête en fin de saison et remporte le tournoi de Saint Petersbourg. En 2016, Milos Raonic démarre en trombe avec un sacre au tournoi de Brisbane où il réussit l'exploit de battre Roger Federer en finale (6/3 6/4). En très grande forme, le Canadien poursuit sur sa lancée avec un très beau parcours à l'Open d'Australie où il est défait en 1/2 finale par Andy Murray. Même constat au Masters 1000 d'Indian Wells où il atteint la finale mais perd lourdement face à Novak Djokovic (6/1 6/2). Il est ensuite éliminé en quart de finale à Miami par Nick Kyrgios (4/6 6/7). Il lance sa saison sur terre battue à Monte-Carlo où il est balayé par Andy Murray en demi finale (6/2 6/0) avant une défaite en quart de finale à Madrid face a Djokovic (6/3 6/4). A Roland Garros, il est surprit dès les huitèmes de finales par Albert Ramos (6/2 6/4 6/4). Pour la saison sur gazon, le Canadien est coaché par John McEnroe, il atteindra la finale du tournoi du Queen's (battu par Murray) et surtout de Wimbledon où il dispute sa première finale de Grand Chelem, où il s'incline encore devant le Britannique (6/4 7/6 7/6). Il ne confirme pas sa montée en puissance à l'US Open en sortant dès le 2ème tour par Ryan Harrison, issu des qualifiactions. Qualifié pour le Masters de Londres, Roanic se retrouve dans la poule de Novak Djokovic, Gael Monfils et Dominic Thiem. Le Canadien se hisse en demi-finale, mais perd la rencontre au terme d'un match épique (plus de 3h30) face à Andy Murray. Grâce à ce joli parcours, Raonic termine l'année à la 3ème place du classement ATP.

Palmarès
 

Tournois ATP (8) Grands Chelems (0)

2011 - San José
2012 - Chennai, San José
2013 : San José, Bangkok
2014 : Washington
2015 : Saint Petersbourg
2016 : Brisbane