Mannarino Adrian

(FRA) FRA
Classement ATP : 28 =
Nationalité : 
Français
Date de naissance : 
29/06/1988
Lieu de naissance : 
Soizy, France
Lieu de résidence : 
Soizy, France
Taille : 
1m83
Poids : 
66 kg
Pro depuis : 
2005
Jeu : 
Gaucher; Revers à deux mains
Entraîneur : 
NC
Raquette 
Babolat
Textile 
Nike
Chaussures 
Nike

Adrian Mannarino est un gaucher qui utilise intelligemment la géométrie du court. Il a une très bonne technique ainsi qu'un bon sens tactique. Le Français entre sur le circuit professionnel en 2005. Lors de ses débuts, il dispute majoritairement des tournois Futures et Challengers. Le jeune homme se fait connaître en 2008 lors de l'Open de Moselle où il bat Andreas Seppi (sa première victoire ATP), Rik de Voest et Marc Gicquel avant de tomber face à Paul-Henri Mathieu. En 2009, au Challenger de Ségovie, il bat Marcel Granollers et signe sa première victoire face à un Top 100 mais perd en finale face à Lopez. Néanmoins, il fait son entrée dans les 100 premiers mondiaux : il est 88ème. Mais une blessure au genou vient l'handicaper et l'éloigne des courts jusqu'en mars 2010. Retombé au 300ème rang mondial, il réalise de belles performances en Challengers. En confiance, il gagne même son premier match en Grand Chelem (l'US Open) face à l'Espagnol Pere Riba après être sorti des qualifications. Après un bon tournoi à Mons et à Montpellier, il atteint la 83ème place mondiale.
Des résultats en demi-teinte
Mannarino explose réellement en 2011. Il commence très fort sa saison avec notamment des victoires à Auckland sur Juan Monaco, alors 26ème mondial et Arnaud Clément mais perd en demies. Il remporte également son premier tour à l'Open d'Australie et fait un très bon tournoi du Queen's où il bat consécutivement Gulbis, Simon et Del Potro avant de céder en quarts face à Ward. En jullet 2011, il est 49ème mondial, son meilleur classement jusqu'à présent. Malheureusement, sa fin de saison est ternie par une blessure à la main. Jusqu'à présent, le francilien a remporté cinq Challengers en simple et un en double. En Grand Chelem, ses meilleurs résultats sont des 32èmes de finale à l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open et un 1er tour à Roland Garros. En 2013, il va franchir un cap et atteindre les 1/8ème de finale de Wimbledon, après avoir notamment battu Pablo Andujar et John Isner. Il s'inclinera malheureusement face à Lukasz Kubot. Début 2014, le Français se classe 66ème mondial. Il participe à l'Open d'Australie mais échoue au stade des 1/32ème de finale (défaite contre David Ferrer). Mannarino se fait éliminer au 2ème tour de Roland-Garros par l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez. A l'US Open 2014,  Mannarino s'offre une victoire de prestige face à Fabio Fognini. Il perd finalement au 3ème tour. Il brille cependant sur le circuit Challenger fin 2014 et remporte 3 tournois à Manta, Segovia et Istanbul. Début 2015, le Francilien atteint la finale du torunoi d'Auckland mais il est battu logiquement en deux sets par le Tchèque Jiry Vesely. Il atteint par la suite les 1/8ème de finale aux Masters 1000 d'Indian Wells puis de Miami, ce qui lui permet d'intégrer le top 30 ATP (N°29), une première dans sa carrière et également tête de série 30 pour Roland Garros où il se fait sortir dès le premier tour par Jurgen Melzer en 4 manches. En 2016, Adrian Mannarino connaît des hauts et des bas.  Au mois de janvier, il remporte le Challenger de Nouvelle-Calédonie pour la deuxième fois de sa carrière. En finale, il bat le Colombien Alejandro Falla. Dans les Grands Chelems, le Francilien ne dépasse pas le deuxième tour. A Roland Garros et Wimbledon, il ne peut rien faire face à Milos Raonic puis Novak Djokovic. A la fin de la saison, Mannarino est au 60ème rang mondial, son plus bas classement depuis 2013. Le début de saison 2017 est très encourageant pour le Français. Adrian Mannarino remporte les Challengers de Nouvelle-Calédonie (ndlr, pour la 3ème fois) et de Quimper. Si son parcours à l'Open d'Australie s'arrête au 1er tour, Mannarino réalise sa meilleure performance en Masters 1000 à Miami où il atteint les 1/8èmes de finale. Il s'incline lors de ce tour face à Tomas Berdych.

Palmarès

Tournois ATP (0) Tournois ATP (0)