-A +A
0
ATP

Richard Alvear - Publié le 02/11/2020

5ème titre cette saison pour Rublev !

Chapô: 

Andrey Rublev (8ème ATP) a solidement remporté le tournoi ATP 500 de Vienne ce dimanche en dominant en deux sets (6/4 6/4) l'Italien Lorenzo Sonego (42ème mondial). Il s'agit du 5ème titre cette saison pour le Russe. A l'inverse, Adrian Mannarino (39ème ATP) a perdu sa 9ème finale ATP en 10 finales disputées en carrière, à Nur-Sultan face à John Millman.

Andrey Rublev a remporté son 5ème titre cette saison à Vienne, ce dimanche - © ATP-Vienne
Andrey Rublev a remporté son 5ème titre cette saison à Vienne, ce dimanche - © ATP-Vienne

Incroyable Andrey Rublev (8ème ATP) qui a remporté ce dimanche, dans une saison 2020 tronquée à cause du Coronavirus et amputée de 6 mois, son 5ème titre de l'année qui n'est pas terminée ! Cette fois, après Doha, Adélaide, Hambourg et St-Pétersbourg, le Russe a remporté à sa main la finale du tournoi ATP 500 de Vienne (Autriche, dur-indoor) en dominant Lorenzo Sonego (42ème mondial) en deux sets (6/4 6/4) et 1h20 de jeu. Une victoire logique de celui qui avait éliminé Dominic Thiem (3ème ATP) en 1/4 et qui a breaké à trois reprises l'Italien alors qu'il n'a eu à écarter que deux balles de break dans son match. Le Transalpin, quant à lui, repart de Vienne avec la perf' de sa carrière puisqu'il a éliminé Novak Djokovic (1er ATP) en 1/4 mais également avec son meilleur classement ce lundi matin (32ème ATP).

Pas de titre pour Mannarino

Hélas, ce dimanche 
Adrian Mannarino (39ème ATP) a perdu sa 9ème finale ATP en 10 finales disputées au tournoi ATP de Nur-Sultan au Kazakstan (dur-indoor). Le Francilien, qui était opposé à John Millman (45ème ATP), contre qui il était mené déjà 2/0 dans les face à face, s'est incliné en deux sets (5/7 1/6) et 1h49 de jeu au terme d'une finale sans grand relief. Mannarino a laissé passer sa chance dans le 1er set où il a bénéficié de 5 balles de break pour faire la différence mais sans succès. Et c'est au contraire l'Australien qui a été plus réaliste que le Français en le breakant pour remporter le premier acte. Dès lors, le Tricolore a plongé mentalement dans la seconde manche pour s'incliner. A noter qu'il s'agit du premier titre en carrière pour l'Australien.