-A +A
0
Wimbledon

Julien Philipakis - Publié le 15/07/2019

Federer : "Je sais à quel point je suis passé proche"

Chapô: 

Roger Federer (3ème ATP) a été battu ce dimanche en finale de Wimbledon par le N°1 mondial et désormais quintuple vainqueur, Novak Djokovic, au terme d'un match historique en 5 sets mémorables (7/6(5) 1/6 7/6(4) 4/6 13/12(3)) et plus de 5 heures de jeu. Le Suisse, qui a eu 2 balles de match, est revenu sur cette terrible défaite. 

Roger Federer en conférence de presse après sa finale perdue à Wimbledon face à Novak Djokovic. - DR
Roger Federer en conférence de presse après sa finale perdue à Wimbledon face à Novak Djokovic. - DR

Q/ Roger, vous avez eu 2 balles de match et vous avez marqué 14 points de plus que Novak, comment avez-vous vécu cette cruelle défaite ? 
Roger Federer : 
"Je n'arrive pas à y croire...Il faut reconnaître que c'est dur d'avoir eu ces occasions. J'ai raté une opportunité incroyable. Je sais à quel point je suis passé proche."

Q/ Qu'avez-vous pensé de votre finale et de Novak ? 
RF : "Je peux être malgré tout heureux de ma performance. C'était un match incroyable avec quelques points formidables. Il y avait tout dans ce match et Novak a aussi superbement bien joué. Il a commis très peu de fautes. Il faut le pousser à en faire plus. Si ça ne fonctionne pas, il faut être plus agressif, c'est ce que j'ai fait. J'ai trouvé un bon mix." 

Q/ Le Centre Court était avec vous, qu'avez-vous ressenti ? 
RF : "Lors d'une finale de Wimbledon, il y a toujours une atmosphère incroyable et c'est toujours plein ! De ce côté là, c'est clair que le public a dû prendre beaucoup de plaisir surtout que c'était un super match de très haut niveau. J'ai reçu beaucoup d'encouragements et je remercierai jamais assez les spectateurs pour leur soutien. Je sentais que le Centre Court était avec moi, qu'ils voulaient vraiment que je gagne ! J'ai essayé de leur offrir la victoire malheureusement ce n'est pas arrivé."


Q/ Novak a pris l'avantage psychologique sur vous lors des tie-breaks, comment expliquez-vous ces 3 tie-breaks perdus ? 
RF : "La manière de jouer les tie-breaks  est différente par rapport aux jeux de service. Chaque point est important, il faut être hyper concentré et très juste dans son jeu et il a été plus que moi dans tous les tie-breaks. J'ai peut-être parfois été trop passif ou trop agressif. Il a réussi à commettre moins de fautes que moi. Mais ce n'est pas là où je perds le match selon moi."

Q/ Comment se remettre d'une telle finale perdue ? 
RF : "Il faut encaisser et se remettre en mouvement. Il faut oublier et retenir les bonnes choses de la rencontre. Il y en a eu plein. Pour l'instant, ça fait mal et c'est normal, comme chaque défaite subie à Wimbledon. Mais plus tard quand je regarderai en arrière, je me dirai que ce n'est pas si mal que ça, après tout. C'est un état d'esprit. Je suis très fort pour ne pas me laisser déprimer par un fantastique match de tennis."

Q/ Trouvez-vous des points communs entre cette finale et celle de 2008 sur ce même Centre Court contre Rafael Nadal (défaite 9-7 au 5ème set) ? 
RF : "Cette finale s'est jouée en une fois sans interruption par la pluie ou la nuit comme il y a 11 ans. Bien sûr, il y a aussi eu une fin épique et si on cherche, on va trouver des similarités. Il y a en au moins une que je vois : dans les deux cas, je suis le loser (rires)."

Q/ Quel est votre programme pour la suite ? 
RF : "Je vais prendre des congés puis on a décidé avec mon équipe que je ne disputerai pas Montréal cette année, histoire de me donner du temps. Je vais me préparer pour Cincinnati (ndlr, 11 au 18 août)."